Navigation

Zülle enlève le prologue du Tour de Suisse

Alex Zülle durant la 2e étape du Tour de Suisse 2001. Keystone Archive

En 32 ans, seuls quatre Suisses avaient remporté le prologue. Mardi, à Lucerne, le St-Gallois Alex Zülle a ajouté une deuxième fois son nom au palmarès.

Ce contenu a été publié le 18 juin 2002 minutes

Qui succédera à l'Américain Lance Armstrong - vainqueur à Rust l'été dernier- au livre d'or des prologues du Tour de Suisse? Qui endossera le premier maillot jaune de l'édition 2002?

La réponse est tombée mardi, peu après 17 heures à Lucerne, point de départ du 66e Tour de Suisse. C'est Alex Zülle.

Le Vaudois Laurent Dufaux, lui, décroche une belle troisième place dans ce contre-la-montre.

Dans son jardin

Privé de Tour de France pour la deuxième année consécutive - son équipe Team Coast n'a pas été retenue -, le Saint-Gallois a fait du Tour de Suisse son grand rendez-vous de la première moitié de la saison.

Vainqueur d'une petite dizaine de prologue, dont celui du Tour de France (1996) et du Tour d'Italie (1998), Alex Zülle est un spécialiste des courses contre-la-montre. Une discipline dans laquelle il a, d'ailleurs, été champion du monde (1996).

Le premier de l'histoire

Emmenée par l'Italien Paolo Savoldelli, la coalition étrangère a raté son entrée.

Mardi, le vainqueur du Giro n'a pas brillé. Mais il reste l'un des principaux candidats à la victoire finale, à Bienne, dans dix jours.

A Lucerne, le prologue s'est courru sur une distance de six kilomètres. Il était marqué par une côte de 700 mètres, après 1,7 kilomètre de course.

Gisiger, Stutz, Zülle et Camenzind

Pour mémoire, le premier prologue de l'histoire du cyclisme a été couru à Angers, le 29 juin 1967, au départ du Tour de France.

L'Espagnol Errandonea avait alors gravé son nom à la postérité d'un exercice qui ne doit pas dépasser huit kilomètres.

Le premier prologue du Tour de Suisse, lui, a été couru le 12 juin 1969. Il s'agissait d'un prologue par équipes, tout comme en 1973 et 2000.

Individuellement, le premier prologue s'est déroulé l'année suivante à Morat (victoire de l'Allemand Rudi Altig).

Au plan de la distance, le plus long des prologues (10 km) a eu lieu à Wohlen en 1981 (victoire du Danois Peter Kehl). Quant au plus court (1660 mètres à Wohlen en 1991), il a été l'apanage du Français Jean-Claude Leclercq, aujourd'hui directeur de Swiss Cycling.

Quatre Suisses ont donc gravé leur nom au palmarès: Daniel Gisiger (Seuzach en 1983), Werner Stutz (Affoltern en 1987), Alex Zülle (Bellinzone en 1995 et Lucerne en 2002), Oscar Camenzind (Romanshorn en 1997).

A noter que, à trois reprises seulement, le vainqueur du Tour de Suisse a gagné le prologue: Roger de Vlaemink (1975), Michel Pollentier (1977) et Andrew Hampsten (1986).

swissinfo/Pierre-Henri Bonvin à Lucerne

Articles mentionnés

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?