Navigation

Washington met une firme suisse sous pression

La Corée du Nord est sur la liste noire des USA. Keystone

Le Trésor américain a gelé des actifs de la société fribourgeoise Kohas aux Etats-Unis, jugée trop proche d'une firme nord-coréenne mise à l'index par les USA.

Ce contenu a été publié le 31 mars 2006 - 10:01

Il reproche à la firme suisse d'import-export d'être impliquée dans la prolifération d'armes de destruction massive (ADM).

La société fribourgeoise Kohas, ainsi que son président, sont aussi interdits de commercer avec tout Américain, a précisé le Trésor (le Département des Finances des USA) jeudi dans un communiqué.

Cette décision du Trésor américain doit se comprendre comme une mise sous pression en raison des liens étroits que Kohas entretient avec Korea Ryonbong General Corporation.

La société nord-coréenne détient 49% des actions de Kohas. L'an dernier, ses actifs avaient été gelés dans le cadre de la lutte des Etats-Unis contre la prolifération des ADM.

Le seco est informé

Othmar Wyss, responsable au Secrétariat d'Etat à l'économie (seco) du contrôle des exportations d'armes et des sanctions, confirme avoir été informé de cette décision.

Interrogé par l'ATS sur une éventuelle ouverture d'une enquête en Suisse, il a répondu qu'il ne le pensait pas. «Nous n'avons aucun indice d'une violation des contrôles à l'exportation par Kohas», a-t-il souligné.

La réaction de Kohas

Interrogé par swissinfo, le patron de la société fribourgeoise Jakob Steiger affirme que les accusations des Etats-Unis sont sans fondement. Selon lui, Kohas n'a fait aucune affaire aux USA et n'y possède aucun capital.

Il répète que la société fribourgeoise est spécialisé dans la production de consoles pour des équipements électroniques et importe des produits de Corée du Nord depuis 1987.

Il ajoute que sa firme n'exporte rien en Corée du Nord et que ses comptes sont examinés par une firme externe.

Un grossiste en technologie d'armement

Le Trésor américain voit toutefois les choses différemment: «Kohas travaille en tant que grossiste en technologies pour l'armée nord-coréenne et a fourni des produits pouvant servir à l'armement», a-t-il expliqué.

Depuis sa création à la fin des années 80, la société fribourgeoise active dans l'importation et l'exportation de produits techniques de toute sorte est impliquée dans des activités «inquiétantes» pour ce qui est de la prolifération, a-t-il ajouté.

swissinfo et les agences

En bref

Kohas SA est une société fribourgeoise fondée en 1987. Selon le registre du commerce du canton de Fribourg, elle est active dans le commerce, le marketing, l'importation et l'exportation de produits techniques de toute sorte.

49% du capital-action de Kohas (100'000 francs) est détenu par la société nord-coréenne Korea Ryonbong General Corporation dont les actifs ont été gelés l'an dernier aux USA.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?