Navigation

Voyage au bout de la solitude

Daniel Keene. geocities.com

Le metteur en scène romand Gilles Laubert crée au Théâtre du Grütli, à Genève, six courtes pièces de l'Australien Daniel Keene. Poignant.

Ce contenu a été publié le 22 septembre 2001 - 10:55

Comme il l'a fait dans ses précédents spectacles, («L'Abus», «Sur les bords», «Trafics amoureux»), Gilles Laubert entraîne une poignée d'acteurs dans un voyage au bout de la solitude.

Une solitude qui souvent débouche sur la folie et que le metteur en scène et auteur romand poursuit une fois de plus dans «La Terre, leur demeure et autres courtes pièces» qu'il monte en s'appuyant sur six textes de l'Australien Daniel Keene.

Misère humaine

Si l'on sort remué du spectacle, c'est parce que dans chaque texte un être humain délaissé est un cas pathologique, transmettant au suivant ses obsessions et ses traumas; comme dans une passe à six où le ballon serait remplacé par une patate chaude.

La souffrance brûle les personnages que les acteurs portent en évitant le sentimentalisme. Ici, un homme atteint d'un cancer cherche à caser dans un foyer son fils autiste dont il ne peut plus s'occuper. Là, un jeune garçon en quête d'un travail laisse croire à son père qu'il se porte bien alors qu'il croupit dans la misère.

Tous sont traversés de conflits qui débordent leur entendement. Les acteurs les font vivre intensément, crachant parfois leurs répliques sur un banc, lieu de toutes les solitudes que le décorateur Jean-Michel Broillet a placé à l'avant-scène.

Derrière ce banc, il y a un paravent ocre et mobile. Par moments, il s'ouvre comme une porte permettant aux acteurs de le traverser pour jouer le dérèglement de tous les sens.

Ghania Adamo

«La Terre, leur Demeure...», Genève, Théâtre du Grütli, jusqu'au 4 octobre. Tél: 022/328 98 78.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?