Navigation

Vos réactions (3)

Une plate-forme en 9 langues consultées régulièrement depuis 150 pays... swissinfo.ch

Dès l’annonce du démantèlement de swissinfo, les e-mails de nos lecteurs, vos e-mails, ont afflué.

Ce contenu a été publié le 24 mars 2005 - 10:50

Voici ces courriers spontanés qui, en ce moment très difficile pour notre rédaction, donnent malgré tout un sens à notre travail.

La Suisse sans Swissinfo? franchement, il manquera quelque chose... Ce serait un bout d'identité qui fout le camp.... (A.L.)


Encore une fois la langue française est bafouée. J'ai 67 ans l'anglais je ne connais pas! (A.Ch.)


Quel dommage que disparaisse swissinfo. Je suis établi à Barcelona depuis de nombreuses années, et la newsletter de swissinfo est pour moi un medium fondamental, de part son format et sa qualité, afin de rester informé de l'actualité de mon pays et afin de ne pas perdre mes racines... encore une fois quel dommage! (M.F.)


J'ai entendu hier que le site allait changer et que désormais il ne serait plus qu'en anglais. Je trouve cela dommage car comme beaucoup cette langue ne me pose pas de problème de compréhension. Cependant étant suisse je trouve très décevant de supprimer nos langues nationales. (P.)


Triste nouvelle que cette mise à mort d'un site très apprécié, fleuron de l'info et d'une Suisse ouverte et intelligente (...) Il ne faudra pas nous demander une augmentation de la redevance avant bien longtemps, M. Walpen! (D.G.)


Auditeur de la Radio Suisse depuis 35 ans, j'ai vu sa disparition récente. Il reste toutefois swissinfo. Je viens d'apprendre sa future disparition. La Suisse tourne le dos au monde. Je plains sincèrement tous ces grands journalistes. La Corée du Nord ne va pas être seule à refuser le monde extérieur!!!! Je suis très déçu, mais pas surpris. Parfois la démocratie a du mal à passer. On fera donc sans la Suisse, futur état médiéval.... Merci pour l'excellente production durant toutes ces années... Au revoir !!! (M.A.)


Grand voyageur, je suis un utilisateur habituel de Swissinfo, même lorsque je suis de retour en Suisse, et regretterais beaucoup sa disparition. Nous avons déjà perdu Radio Suisse International, ça suffit! (O.N.)


Je pleure avec vous et je vous offre tous mes supports. En fait je suis prêt de payer pour vos services. Dites moi comment je peux vous aider. I also refer almost daily to the English version of Swissinfo, which helps me enormously in my work. As I mentioned, I am willing to pay an annual fee
for your services. It breaks my heart to think that so many qualified people will be let go. Please let me know how I can help, even if it means participating in a protest. (N.V.)


En tant que Suisse de l'étranger, je trouve scandaleuse la restructuration brutale de Swissinfo, une ressource si précieuse pour toutes choses helvétiques. Je salue et soutiens votre travail. (W.F-D.)


J'apprécie beaucoup le site actuel de Swissinfo en plusieurs langues, c'est ma homepage lorsque j'arrive sur internet. Qualité de l'information et plurilinguisme, voilà vos atouts. De grâce, ne devenez pas un site uniquement anglais ! Que deviendrait le rayonnement de la Suisse à l'étranger? Si cela devait arriver, je ne visiterai plus votre site. Il faut lutter pour sauver Swissinfo tel quel ! (M.S.)


swissinfo est actuellement ma seule source d'information régulière sur l'actualité suisse. En affirmant: "L’accès à l’information est plus facile aujourd’hui. Je suis certain qu’ils peuvent trouver beaucoup d’informations sur les sites Internet de nos unités d’entreprise.", M. Walpen ignore le cœur du travail de swissinfo et des médias modernes en général. Je n'attends pas de swissinfo qu'il produise de l'information, mais qu'il la traduise, l'organise, la sélectionne... ce qu'il fait de manière admirable. Aucun autre site internet ne procure de service comparable aux Suisses de l'Etranger. Soit on affirme que la cinquième Suisse est une priorité et l'on maintient swissinfo, soit on ferme swissinfo, mais en en expliquant clairement la raison: une absence de volonté politique pour l'information des Suisses de l'Etranger. Tout mon soutien a swissinfo. (O.L.)

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?