Navigation

Victoire franco-suisse dans la Transat Jacques Vabre

Cammas et Ravussin ont rempli leur objectif en remportant la cinquième édition de la Transat Jacques Vabre Keystone

Franck Cammas et Stève Ravussin ont franchi la ligne d'arrivée à Salvador de Bahia au terme de plus de 14 jours de régate.

Ce contenu a été publié le 19 novembre 2001 - 08:21

Mission accomplie pour le jeune skipper Aixois, 28 ans, et son complice Suisse, 32 ans, qui ont donc remporté la cinquième édition de la Transat en double Jacques Vabre.

Compétiteur dans l'âme, le duo franco-suisse n'aura jamais baissé les bras et se sera battu jusqu'au bout de ce sprint à travers l'Atlantique. Une chevauchée sans répit à 15 noeuds de vitesse moyenne.

Aventure mouvementée

Partis en tête du Havre, Cammas et Ravussin avaient concédé un peu de terrain dès la première nuit de course à la suite d'une avarie qu'ils avaient pu réparer provisoirement.

Dans le coup de vent que la flotte a rencontré au large du Cap Finisterre, leur trimaran avait heurté un objet non identifié causant la perte du safran tribord. Les deux compères avaient gardé secrète leur avarie jusqu'à leur arrêt éclair à Tenerife aux Canaries.

Détermination sans faille

Ils avaient ensuite repris la mer, plus déterminés que jamais à rattraper le peloton de tête emmené alors par les bretons Jean-Luc Nélias et Michel Desjoyeaux sur Belgacom.

Cammas et Ravussin ont accusé jusqu'à 184 milles de retard sur les premiers. Une option payante lors du passage du Pot au Noir leur a permis de revenir aux avant-postes.

Ils ont viré, il y a quelques jours, l'île de l'Ascension, marque de parcours obligatoire, en deuxième position à 40 milles derrière le Breton Alain Gautier et la Britannique Ellen MacArthur sur Foncia.

Echappée victorieuse

La course poursuite entre les deux trimarans aura duré tout au long du sprint de 1500 milles entre l'Ascension et Bahia. Encore en tête, bien qu'à seulement 2,4 milles devant Cammas et Ravussin, Gautier et MacArthur ont vu leur espoir de victoire s'évanouir dans la nuit de samedi à dimanche à la suite d'une avarie.

Le temps de réparer, le tandem franco-suisse s'était échappé et filait vers la victoire. Deuxièmes en 1999, premiers en 2001, Cammas et Ravussin, complices en mer comme à terre, ont rempli leur objectif.

swissinfo avec les agences

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?