Navigation

Une variante montagne des NLFA est possible à Uri

En juin dernier, des inconnus avait déposé une "chapeau de Gessler" pour protester contre le passage par la vallée. Keystone

Les opposants uranais à un tracé des NLFA par la vallée reçoivent un appui inattendu du directeur de l'Office fédéral des transports (OFT). Selon Max Friedli, la variante passant par la montagne est «techniquement réalisable».

Ce contenu a été publié le 02 septembre 2001 - 13:51

Les premiers résultats de l'étude de faisabilité mandatée par la Conférédation ne permettent pas encore d'interprétations définitives, précise M. Friedli dans une interview publiée dimanche dans la «SonntagsZeitung». Le financement de la variante «montagne» doit par ailleurs être intégré par le Parlement dans une loi soumise au référendum facultatif.

Au vu des résultats définitifs, le Conseil fédéral pourrait pourtant revoir sa décision de soutenir le tracé dans la vallée. Les Uranais privilégient la variante montagne et lui ont fait parvenir quelque 900 oppositions à l'issue de la procédure de mise à l'enquête.

La variante du Conseil fédéral a eu jusqu'à présent la priorité, explique M. Friedli. «Quoi qu'il en soit, nous sommes dans les temps», ajoute-t-il, puisque l'accès au tunnel de base ne sera discuté qu'une fois ce dernier réalisé.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?