Navigation

Une saison exceptionnelle

Joe Thornton, un des monstres sacrés du HC Davos RTS

Le conflit salarial en Amérique du Nord a transformé le paysage en Europe, notamment en Suisse.

Ce contenu a été publié le 28 décembre 2004 - 15:38

Plusieurs monstres sacrés ont pris temporairement refuge dans la plupart des clubs helvétiques. A commencer par Nash, Thornton ou Saint-Louis.

Des superstars de National Hockey League comme s’il en pleuvait sur les patinoires suisses. Depuis le mois de septembre, profitant du conflit salarial en Amérique du nord, les clubs helvétiques de LNA et LNB accueillent à bras ouverts d’authentiques stars qui font rêver le public et haussent le niveau du championnat. Un hiver tout simplement exceptionnel qui ne se reproduira pas de sitôt.

La saison de NHL n’a toujours pas pris son envol. Elle pourrait d’ailleurs se voir bientôt définitivement annulée. Personne ne s’en plaindra en Suisse, sauf les mercenaires traditionnels qui voient débarquer une concurrence inattendue. Et qui restera en Europe, à moins qu’outre-Atlantique, une issue au conflit salarial ne soit trouvée.

Le HC Davos montre la voie



A chaque club, ou presque, sa star. C’est le HC Davos qui a montré la voie en misant dès le début sur trois monstres sacrés, les Canadiens Joe Thornton et Rick Nash, ainsi que le Finlandais Niklas Hagman.

Le modeste néo-promu en LNB, Forward Morges, a frappé peu après en accueillant Martin Gelinas (34 ans), l’un des Québécois les plus renommés du circuit professionnel. Même le HC Ajoie, lanterne rouge, s’est offert le luxe de miser temporairement sur Jeff Halpern, le vif ailier des Washington Capitals.

La palme de l’originalité revient pourtant au Lausanne Hockey-Club, qui a enrôlé Martin Saint-Louis, meilleur joueur et meilleur compteur de NHL, puis vainqueur de la Coupe Stanley avec le Tampa Bay Lightning. Qui dit mieux? Dès janvier 2005, d’autres gros calibres pourraient découvrir la Suisse....

swissinfo, Jonathan Hirsch

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?