Navigation

Un vent de folie

Le carnaval de Lucerne débute le «jeudi sale» (schmutziger Donnerstag). Keystone

Masques, cortèges et festins... La frénésie du carnaval s'est emparée de la Suisse jeudi.

Ce contenu a été publié le 27 février 2003 - 19:30

Une fièvre qui va durer jusqu'en avril. Et qui se manifeste à des dates et selon les traditions différentes dans chaque canton.

Les Suisses, sérieux et réfléchis? Peut-être. Mais, une fois par année, ils se permettent quelques folies.

Les multiples fêtes de carnaval organisées à travers tout le pays permettent, en tout cas, de les découvrir sous un tout autre jour.

Le Morgenstreich de Bâle

«Dommage, il ne dure que trois jours»... Voilà ce qu'on dit du Carnaval de Bâle, l'un des plus connus du pays.

Dès l'aurore, les rues s'animent au son des fifres et des tambours. C'est le Morgenstreich, qui commence traditionnellement le lundi suivant le mercredi des Cendres, à 4 heures du matin.

Pour l'occasion, les lumières de la ville rhénane s'éteignent afin de mieux mettre en valeur la procession multicolore.

Le Fritschi de Lucerne

Le «Fritschi-Fasnacht» de Lucerne, lui, remonte au Moyen-Age et se base sur les traditions de la corporation des Fritschi.

D'ailleurs, ce carnaval commence toujours avec l'arrivée de la famille Fritschi dans la journée dite du «jeudi sale» (schmutziger Donnerstag), qui correspondait cette année au 22 février.

A noter que le «jeudi sale» est célébré uniquement dans les cantons catholiques. Il est comparable au Mardi Gras.

Et les autres

Au Tessin, le carnaval - surtout celui de Bellinzone - s'inspire des coutumes d'Italie du Nord. Cortèges de chars, allégories, coups de matraques, confettis... Et risotto, à la milanaise bien sûr.

Cette fête avait une importante fonction sociale. Les riches devaient s'assurer que les pauvres auraient suffisamment à manger avant le jeûne de Carême.

Aujourd'hui, la tradition se perpétue. Et surtout le Mardi Gras, où un risotto géant est offert à tous.

Enfin, en Suisse romande, ce sont Fribourg, Monthey, La Chaux-de-Fonds et Delémont qui accueillent les carnavals parmi les plus courus.

swissinfo, Maddalena Guareschi
(traduction: Alexandra Richard)

Faits

22 février: début du Carnaval de Monthey
27 février: début du Carnaval de Soleure, Lucerne, Saint-Gall et Bellinzone
3 mars: début du Carnaval de Fribourg
10 mars: début du Carnaval de Bâle
29 mars: début du Carnaval de La Chaux-de-Fonds

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?