Navigation

Un prix européen pour Cornelio Sommaruga

Ce prix est attribué chaque année à une personnalité du Nord et une personnalité du Sud. Keystone Archive

L'ancien président du CICR reçoit, lundi à Lisbonne, le prix Nord-Sud du Conseil de l'Europe. Une distinction de plus.

Ce contenu a été publié le 25 novembre 2001 - 21:44

Le prix Nord-Sud est décerné depuis 1995 par un bureau spécialisé du Conseil de l'Europe, installé à Lisbonne. Bureau dont le but est de sensibiliser le public aux questions d'interdépendance mondiale.

Ce prix est attribué chaque année à une personnalité du Nord et une personnalité du Sud. Si possible à un homme et une femme. Les lauréats sont récompensés pour leur action dans le domaine des droits de l'homme et du renforcement du partenariat Nord-Sud.

Cette année, le prix sera décerné pour la première fois à un Suisse, Cornelio Sommaruga, et à Maria Nazaré Fernandes, une juriste brésilienne du Centre de Défense des Droits de l'Homme. L'année dernière, le prix avait été attribué à l'ancien président du Portugal Mario Soares.

Déjà honoré par sept Universités

Ce n'est pas la première distinction pour Cornelio Sommaruga. Docteur «honoris causa» de sept Universités, l'ancien président du CICR accumule plusieurs décorations d'Etat et distinctions de sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Mais ce prix lui fait «particulièrement plaisir», confie-t-il, «parce qu'il provient du Centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe, qui se bat à la fois pour le respect des Droits de l'homme et pour le développement durable».

Deux domaines qui tiennent à cœur de celui qui a présidé pendant douze ans le CICR, de 1987 et 1999. Après avoir été secrétaire d'Etat aux affaires économiques extérieures.

Agé aujourd'hui de 69 ans, Cornelio Sommaruga ne songe pas encore à la retraite. Il préside plusieurs Fondations. Notamment la Fondation Caux-Initiatives et Changement (sur le réarmement moral) et le Centre international de déminage humanitaire, basé à Genève. Il préside également le Conseil d'administration de la banque JP Morgan Suisse.

«Tant que l'esprit et la santé tiennent, déclare Cornelio Sommaruga, je veux mettre à profit mon expérience pour donner quelque chose à la société!».

Barbara Speziali, Bruxelles

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?