Navigation

Un navigateur suisse recordman de l'Atlantique

Bernard Stamm avait quitté New York le 28 janvier. Keystone

Bernard Stamm a battu, ce mardi, le record du monde de la traversée de l'Atlantique en monocoque et en équipage. Le navigateur suisse a coupé la ligne virtuelle devant le Cap Lizard (pointe sud-ouest des îles britanniques) à 12 heures 34 minutes et 35 secondes.

Ce contenu a été publié le 06 février 2001 - 15:56

Le navigateur suisse Bernard Stamm a en effet parcouru les 2925 milles en 8 jours 20 heures et 55 minutes, battant ainsi de plus de trois heures l'ancien record du Britannique Robert Miller, datant de 1998.

Et cela, en dépit d'un problème de quille pendulaire et après une nuit très agitée, où son voilier (Armor-Lux - Foie Gras Brizac), un 60 pieds open, s'est couché plusieurs fois d'affilée.

A peine remis du Vendée Globe, où il avait dû abandonner à la hauteur de l'archipel des Açores à la suite d'une avarie de safran et alors qu'il était en cinquième position, Bernard Stamm avait quitté New York le 28 janvier avec trois équipiers, Christophe Lebas, Jean-Baptiste L'Ollivier et François Scheek.

Enfant des lacs et des montagnes, ancien bûcheron, ce navigateur de 37 ans au moral d'acier a conçu et construit son 60 pieds seul, sans budget initial, ne trouvant des sponsors qu'au dernier moment.

C'est à Lesconil, petit port de pêche finistérien, qu'il a oeuvré jour et nuit pendant plus de trois ans à la réalisation de son rêve, soutenu et adopté par les habitants du village.

L'ancien record de Robert Miller, qui avait accompli cette traversée sur le maxi-monocoque Mari-Cha III, était de 8 jours 23 heures 59 minutes et 43 secondes.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?