Navigation

Tennis: Federer en finale à Stockholm

Roger Federer disputera dimanche à Stockholm la 92e finale de sa carrière. Opposé à l'Allemand Florian Mayer (ATP 47), il tentera de cueillir un 64e titre pour rejoindre Pete Sampras dans le livre d'or de l'ATP.

Ce contenu a été publié le 23 octobre 2010 - 18:51
swissinfo.ch et les agences

Au lendemain de son succès en trois sets contre le Vaudois Stanislas Wawrinka, Roger Federer s'est imposé 7-6 (7/3) 6-2 devant Ivan Ljubicic (ATP 17). Le Croate a servi pour le gain de la première manche à 5-4. Le dos au mur, Roger Federer a recollé au score avant de remporter ce set initial au tie-break en armant notamment deux aces.

Au second set, le Suisse pouvait ravir une première fois le service de Ljubicic 2-2. A 30-30, il réussissait un splendide passing de revers le long de la ligne avant de gagner le point du break avec l'aide du filet. La messe était dite. Ivan Ljubicic ne pouvait échapper à une dixième défaite de rang face au Bâlois. «Comme face à Stan, j'ai connu un début du match délicat. J'ai dû me battre pour revenir», avoue Federer

Dimanche, Roger Federer affrontera un adversaire qui est toujours à la recherche d'un premier titre. Florian Mayer n'abordera pas sa troisième finale avec les faveurs du pronostic, mais Federer, qui a remporté les deux matches qui les ont opposés à ce jour, devra se méfier.

Vainqueur de Robin Soderling (ATP 5) vendredi, l'Allemand a sauvé une balle de match samedi dans sa demi-finale contre le Finnois Jarkko Nieminen (ATP 45) qu'il a remportée 4-6 6-4 7-6.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?