Navigation

Swissmobile : la céramiste et le désert

La Suissesse Anne Carel installée à Tucson. swissinfo.ch

Suite de notre série de portraits de Suisses rencontrés sur le parcours de notre traversée des Etats-Unis avec Anne Carrel, céramiste, installée à Tucson dans le sud de l'Arizona.

Ce contenu a été publié le 27 octobre 2000 - 09:53

"Je voyageais aux Etats-Unis. C'était l'hiver. Ici, il fait chaud l'hiver. Quand je suis arrivée, j'ai aimé l'endroit et j'y suis restée". Voilà comment Anne Carrel raconte son installation dans le sud de l'Arizona, il y a quatre ans. Auparavant, partie de New York, elle avait parcouru, plusieurs mois durant, l'Est et le Sud du pays, passant d'un atelier de céramique à l'autre.

Pourquoi cette envie de quitter la Suisse? "J'étouffais", lance Anne Carrel en se rappelant les années qui ont précédé son départ. Ajoutez à cela la difficulté, pour une céramiste, de s'en sortir économiquement, à cause de la crise économique des années 90.

C'est donc au sud des Etats-Unis, tout près de la frontière avec le Mexique, qu'Anne Carrel poursuit aujourd'hui son activité de céramiste. Elle utilise la technique du Raku nu, dérivée d'une pratique japonaise. L'une des pièces de sa maison lui sert d'atelier et c'est dans le jardin qu'a lieu la cuisson. "Ici, il fait presque toujours beau".

Pour Anne Carrel, le jour de la cuisson, justement, est un moment fort. "J'aime le feu, la transformation chimique des éléments. J'aime ce moment où je suis face au feu et où j'essaie de travailler avec lui." Un travail où l'aléatoire entre également en jeu, dessinant les traces que laissera la fumée sur l'objet en terre.

L'autre passion de la céramiste fribourgeoise: son nouvel environnement. C'est vrai que l'Arizona offre des paysages à couper le souffle, une présence très intense de la nature sauvage. "J'aime énormément le désert, explique Anne Carrel. Nous vivons ici dans un désert magnifique, avec des cactus, avec énormément de plantes différentes. C'est vaste et on se sent libre".

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?