Navigation

Swisscom rachète ses propres actions

Keystone Archive

Faute de trouver un candidat valable à reprendre, Swisscom va acquérir jusqu'à 10% de ses titres. L'opération est plafonnée à 4,3 milliards de francs.

Ce contenu a été publié le 13 février 2002 - 09:06

Assis sur un confortable matelas de liquidités, le groupe de télécommunications a fait pendant un an «une analyse systématique du marché européen pour chercher des entreprises à reprendre», indique Swisscom dans un communiqué. N'ayant pas trouvé la perle rare vu la déprime du secteur, il a renoncé provisoirement à ses visées d'expansion.

En rachetant ses propres titres, Swisscom a pour objectif «de faire profiter ses actionnaires de liquidités», poursuit le communiqué. En excellente santé financière, l'opérateur a encore amélioré son cash l'an passé en cédant ses 25% dans Swisscom Mobile et deux lots immobiliers, ce qui lui a rapporté en tout plus de 6,7 milliards de francs.

Participation de la Confédération

Le rachat d'actions sera suivi d'une réduction de capital correspondante. Lors de l'assemblée générale du 30 avril, Swisscom proposera à ses actionnaires de radier les actions rachetées.

L'opération ne modifie pas la position majoritaire de la Confédération, qui détient actuellement 65,5% du capital. Celle-ci a l'intention de participer au rachat au moins proportionnellement à sa participation. La Confédération approuvera lors de l'assemblée générale la réduction du capital qui doit suivre.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?