Navigation

Swissair reste cloué au sol

Swissair a annulé 41 vols en direction ou en provenance du continent américain Keystone

Tous les vols des compagnies American, Continental et Delta Airlines à destination des Etats-Unis au départ de l'aéroport de Zurich-Kloten ont été annulés. Il en va de même pour les six vols matinaux prévus vendredi par Swissair.

Ce contenu a été publié le 14 septembre 2001 - 08:20

La compagnie suisse avait prévu trois vols a destination des Etats-Unis. Ils ont finalement aussi été supprimés jeudi soir. Les 600 passagers de ces avions à destination de New York, San Francisco et Newark ont dû être logés dans des hôtels jeudi soir à Zurich.

La compagnie a d'ores et déjà décidé d'annuler les six premiers vols prévus vendredi à destination de New York, Miami, Los Angeles, Atlanta, Boston et Chicago, a indiqué le porte-parole de Swissair Group, Jean-Claude Donzel.

3000 personnes concernées

Au total, Swissair aura ainsi annulé la totalité de ses 17 vols jeudi à destination des Etats-Unis et du Moyen-Orient. Trois milles personnes sont concernées par cette décision. Leur nombre était à peu près équivalent le jour précédent.

La nuit de mercredi à jeudi, Swissair et Unique Airport ont effectué 1600 réservations dans la région zurichoise. La nuit de l'attentat, 1100 chambres avaient été retenues.

41 vols annulés

Depuis mardi, Swissair a annulé ou dévié 41 vols en direction ou en provenance du continent américain. Les compagnies américaines Delta, Continental et American Airlines, elles, ont supprimé dix vols sur deux jours au départ de Zurich. Ces annulations représentent 5 % de l'ensemble du trafic de l'aéroport de Kloten.

Pour la première fois de son histoire, l'autorité américaine de l'aviation civile (FAA) a fermé mardi tous les aéroports après détournement des appareils qui se sont écrasés contre le World Trade Center à New York et contre le Pentagone à Washington.

Jeudi, les autorités américaines n'ont décrété qu'une réouverture partielle du trafic aérien. Les compagnies ont indiqué qu'il faudrait plusieurs jours pour que la situation ne revienne à la normale.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?