Navigation

Swiss Re dans les chiffres rouges

swissinfo.ch

Le numéro deux mondial de la réassurance subit les conséquences des attentats du 11 septembre. Il a perdu 165 millions de francs l'an passé.

Ce contenu a été publié le 10 avril 2002 - 16:53

L'impact du sinistre imputable aux attentats de New York et de Washington s'est monté à 2,951 milliards de francs, a annoncé mercredi le groupe de réassurance suisse.

Ce montant est le plus important jamais intervenu dans les 138 ans d'histoire de Swiss Re. S'y est ajouté un recul de 1,610 milliard des plus-values de cession nettes.

Dans ces conditions, le groupe a bouclé l'exercice 2001 par une perte nette de 165 millions, contre un bénéfice de 2,966 milliards l'année précédente. Le 26 février dernier, Swiss Re avait annoncé qu'il tablait sur une perte d'environ 200 millions en 2001.

Une évolution positive

Abstraction faite des deux facteurs en cause, les opérations du groupe ont connu une évolution positive. Les primes acquises nettes ont augmenté de 14% pour atteindre 25,2 milliards de francs. Le résultat financier a de nouveau dépassé l'objectif de 7% malgré une année difficile sur les marchés des capitaux.

«Malgré le plus mauvais exercice en matière de sinistres, Swiss Re a amélioré sa position tout au long de 2001 et est maintenant bien placé pour tirer parti de l'amélioration des marchés et obtenir d'excellents résultats au cours des prochaines années», a déclaré Walter Kielholz, président de la direction générale du groupe.

Swiss Re est convaincu qu'il renouera avec les bénéfices dégagés les années précédentes et obtiendra une nette amélioration des résultats en 2002. C'est pourquoi le conseil d'administration propose de verser un dividende inchangé de 2,50 francs par action.

Changements au conseil d'administration

Le conseil d'administration de Swiss Re subira des changements lors de l'assemblée générale du 6 mai prochain. Comme déjà annoncé, Lukas Muehlemann, par ailleurs président du groupe Credit Suisse, ne briguera pas de nouveau mandat d'administrateur au sein du réassureur.

En revanche, l'actuel président de Swiss Re Peter Forstmoser et Walter Kielholz se représentent. Les actionnaires devront également approuver la nomination au conseil d'administration de l'Allemand Oswald Gruebel et de l'Australien Bob Scott. A l'avenir, le conseil d'administration devrait compter dix membres.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?