Navigation

Suzette Sandoz: «Il n'y a pas de guerre juste»

Suzette Sandoz: «Une guerre n’est jamais vraiment légitime.» Keystone Archive

Vice-doyenne de la Faculté de droit de l'Université de Lausanne, Suzette Sandoz enseigne le droit de la famille, le droit des successions et l'introduction au droit.

Ce contenu a été publié le 18 mars 2003 - 18:36

A la veille d'une intervention contre l'Irak, l'ancienne députée libérale vaudoise donne son avis à Chantal Nicolet.

swissinfo: Y a-t-il de bonnes raisons pour faire cette guerre?

Suzette Sandoz: Y-a-t-il jamais eu de bonnes raisons pour faire une guerre? Selon moi, il y a un droit de défense lorsque l'on est attaqué.

Sinon, une guerre n'est jamais vraiment légitime. Il n'y a pas de guerre juste.

swissinfo: L'ONU a-t-elle perdu de sa crédibilité?

S.S.: Je ne sais pas dans quelle mesure elle a déjà été crédible du point de vue des conflits. Je crois que l'ONU n'a jamais empêché une guerre. Dans certains cas, elle les a même «légitimées.» Je pense au cas du Koweït.

Finalement, l'ONU a souvent été récupérée, éventuellement par une grande puissance, pour essayer de légitimer une intervention.

Il faut reconnaître que ce n'est pas le cas cette fois-ci. Mais elle n'a quand même pas pu empêcher cette guerre.

Interview swissinfo: Chantal Nicolet

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?