Navigation

Sursis pour Marc Roger, ancien patron du FC Servette

Ce mercredi, l'ancien patron du FC Servette a été condamné à deux ans de prison avec sursis pour gestion fautive et faux dans les titres par la Cour correctionnelle de Genève.

Ce contenu a été publié le 10 septembre 2008 - 14:46

En prison jusqu'à mercredi, Marc Roger est désormais libre. Quant à ses coaccusés, l'homme d'affaires genevois Olivier Maus a écopé d'une amende de 240 jours-amende à 2.000 francs par jour avec sursis et l'avocate française Marguerite Fauconnet de 300 jours-amende à 300 francs par jour avec sursis.

La Cour avec jury a été moins sévère que le Ministère public genevois qui avait requis contre le Français une peine de trois ans de prison avec sursis, dont 22 mois ferme, correspondant aux mois de détention préventive déjà purgés.

Contre Olivier Maus et Marguerite Fauconnet, le procureur avait demandé une peine de 15 mois de prison avec sursis.

Le Ministère public avait aussi demandé qu'une créance compensatrice de deux millions de francs soit mise à la charge d'Olivier Maus et de 500.000 francs à la charge de Marc Roger. La Cour n'a pas suivi.

Les trois accusés comparaissaient depuis lundi dernier devant la Cour correctionnelle de Genève. Principal accusé, Marc Roger était poursuivi pour avoir aggravé la faillite du club.

La justice lui reprochait d'avoir dépensé sans compter lors de son année de règne à la tête du club genevois de football et d'avoir conduit par son comportement ce dernier au naufrage en 2005. Au final, le trou a atteint 17 millions de francs.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?