Navigation

Un nouvel avocat pour les deux otages suisses

Les deux Suisses retenus en Libye seront désormais défendus par un avocat supplémentaire. Cet homme de loi est le Parisien Emmanuel Altit, qui a notamment contribué à la libération en 2007 des infirmières bulgares emprisonnées à Tripoli.

Ce contenu a été publié le 11 janvier 2010 minutes

«Emmanuel Altit va s'atteler à organiser la défense de Rachid Hamdani et de Max Göldi. Il collaborera avec l'avocat libyen des deux ressortissants suisses, Salah Zaha», a précisé le collaborateur de Maître Altit à Genève.

Selon ce dernier, l'avocat parisien a déjà obtenu un visa pour se rendre en Libye et il assistera jeudi au procès en appel de Max Göldi.

Emmanuel Altit a participé à la défense des cinq infirmières bulgares et du médecin palestinien détenus en Libye à partir de février 1999. Ceux-ci avaient été condamnés à mort pour inoculation du virus du sida et avait été libérés en juillet 2007.

swissinfo.ch et les agences

Articles mentionnés

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?