Navigation

Médicaments: halte au trafic sur internet

Une action de prévention contre le commerce illégal de médicaments sur internet, qui prend toujours plus d'ampleur en Suisse, va être lancée lundi prochain dans les pharmacies.

Ce contenu a été publié le 15 octobre 2008 - 10:56

Au moins 50'000 paquets de médicaments illégaux sont envoyés chaque année en Suisse, estime Swissmedic, l'Institut suisse des produits thérapeutiques. Les saisies de ces produits à la douane sont en forte hausse (450 pour le premier semestre 2008) même s'ils ne représentent que la pointe de l'iceberg. La plupart des destinataires qui ont passé commande sur internet ignorent totalement qu'ils mettent en danger leur santé.

Un test effectué sur les médicaments destinés à traiter les problèmes d'impotence a permis de détecter de sérieux manquements. Certains produits étaient surdosés, d'autres contenaient un mélange de principes actifs non mentionnés sur l'emballage. «Prendre ces produits, c'est jouer à la roulette russe avec sa santé», estime Swissmedic.

Pour enrayer ce phénomène, Swissmedic, la Société suisse des pharmaciens (pharmaSuisse) et l'Association des sociétés pharmaceutiques pratiquant la recherche (Interpharma) ont décidé d'unir leurs forces et de sensibiliser la population. Dès lundi et durant six jours, 520 pharmacies de Suisse donneront ainsi des informations et des conseils sur le sujet dans le cadre du projet "Stop Piracy".

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?