Navigation

Drame évité de justesse dans une école de St-Gall

Le toit enneigé de la halle de sport de l'Ecole professionnelle s'est effondré peu avant l'arrivée des élèves. Construit en 2006, le bâtiment avait coûté 11 millions de francs. La cause est «encore une énigme» et l'enquête prendra des semaines.

Ce contenu a été publié le 24 février 2009 - 14:53

Un grand craquement suivi d'un brutal effondrement: c'est ce qui a alerté un employé des services d'entretien mardi à 6 heures. Heureusement, personne ne se trouvant encore dans le bâtiment.

«Nous avons eu beaucoup de chance», s'est exclamé le directeur de l'école, Lukas Reichle. Trois quarts d'heure plus tard, il y aurait eu entre 60 et 80 jeunes gens dans la halle. Responsable des pompiers, Melchior Rüdlinger relève qu'il aurait été très difficile d'extraire des personnes des décombres.

Le toit composé d'une structure en acier a été détruit et un mur latéral s'est effondré, causant pour plusieurs millions de francs de dégâts. «Nous ne comprenons pas ce qui a pu se passer. Cette salle de gym est la plus moderne du canton», a déclaré Werner Binotto, responsable cantonal des travaux publics.

Le toit était sensé supporter un mètre de neige et, mardi, la couche était plus mince que cela, a ajouté le responsable. L'enquête devrait durer plusieurs semaines. La neige a été déblayée sur les toits de toutes les halles publiques du canton, sait-on jamais.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?