Navigation

Ski alpin: les Suisses se reprennent

Didier Défago a brillé par sa deuxième place en Norvège. Keystone

Didier Défago a décroché une deuxième place lors du super G de Kvitfjell en Norvège. Derrière l'Italien Alessandro Fattori.

Ce contenu a été publié le 03 mars 2002 - 15:48

Les Suisses ont trouvé ce week-end leur meilleure forme, quelques jours trop tard après les JO de Salt Lake City. Après la troisième place de Franco Cavegn samedi, lors de la descente de Kvitfjell remportée par l'Autrichien Hannes Trinkl, le Valaisan Didier Défago a terminé deuxième du super-G de dimanche, avec vingt centièmes de retard sur l'Italien Alessandro Fattori.

Parcours et neige appréciée

Didier Défago apprécie tout particulièrement la neige de Kvitfjell. Le Morginois avait déjà réussi l'hiver dernier, dans la station norvégienne, les meilleurs résultats de sa carrière tant en super-G (4e) qu'en descente (5e). Il s'en souviendra, désormais, pour y avoir fêté le premier podium de sa carrière.

«C'est super! terminer parmi les trois premiers était l'un de mes objectifs de la saison. Je suis vraiment très heureux de l'avoir réalisé. Mieux vaut tard que jamais», a avoué le Valaisan, visiblement aux anges.

La consécration pour Eberharter

Alessandro Fattori (28 ans) a enlevé la deuxième course de sa carrière, après sa surprenante victoire lors de la descente de Val d'Isère l'hiver dernier: «C'est une piste sur laquelle je me suis toujours bien senti. Je suis très content de ce succès, qui vient après ma deuxième place en super-G en janvier à Kitzbühel».

Cela dit, Stephan Eberharter reste le grand gagnant du jour. Le triple médaillé des Jeux olympiques de Salt Lake City a assuré sa victoire au classement général de la Coupe du monde en terminant troisième, avec vingt-quatre centièmes de retard sur Fattori.

Actuel leader avec 502 points d'avance sur le Norvégien Kjetil Andre Aamodt, l'Autrichien succédera officiellement à son compatriote Hermann Maier au terme des finales de la Coupe du monde, le week-end prochain à Flachau.

La revanche de Hannes Trinkl

Hannes Trinkl avait remporté sa première victoire de l'hiver samedi, lors de la descente. Le champion du monde en titre avait devancé le surprenant Français Claude Crétier (à 0''34), dont c'était la première apparition parmi les trois premiers. Le Grison Franco Cavegn avait, quant à lui, offert à la Suisse son premier podium de la saison dans la discipline, en terminant troisième, ex-aequo avec l'Italien Kristian Ghedina (à 0''42).


Une belle revanche pour Hannes Trinkl, donc,qui enlèveson sixième succès en Coupe du monde, lui qui n'avait pas passé le cap des sélections internes pour la descente olympique. Victime d'une fracture de l'os frontal en novembre dernier lors d'une séance de ski libre, l'Autrichien n'était revenu à la compétition qu'en janvier à Wengen, où il avait terminé à une incroyable deuxième place. Depuis, il s'était classé troisième à Kitzbühel, avant de terminer quatrième à Saint-Moritz.

Deuxième podium pour Cavegn

Décevant à Salt Lake City, à l'image de l'équipe de Suisse, Franco Cavegn avait décroché samedi le deuxième podium de sa carrière en descente, après sa troisième place obtenue à Garmisch, en janvier 2001. Très régulier en début d'hiver - avec cinq classement parmi les dix premiers - le Grison a connu par la suite une longue traversée du désert.


Les Suisses ont réussi une belle performance d'ensemble durant le week-end. Samedi, dans le sillage de Franco Cavegn, quatre autres skieurs ont terminé parmi les dix premiers: Bruno Kernen (7e), Didier Cuche (8e), Markus Herrmann (13e) et Ambrosi Hoffmann (15e). Dimanche également, Didier Défago n'était pas l'unique Helvète à s'être fait remarquer. Tant Tobias Grünenfelder (8e) que Didier Cuche (10e) et Ambrosi Hoffmann (12e) s'étaient classés aux avant-postes.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?