Navigation

Doctorat honoris causa pour Al Gore

L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a honoré l'ancien vice- président américain et annoncé la création d'une chaire en développement durable.

Ce contenu a été publié le 15 avril 2008 - 18:12

Al Gore, Prix Nobel de la paix 2007, a reçu son titre dans le cadre de la Journée de la recherche devant 1500 personnes, dont des étudiants de l'EPFL. A sa demande, la cérémonie s'est déroulée en l'absence des médias.

«Cette distinction va au Prix Nobel de la Paix, mais avant tout à l'homme politique américain, qui suscite un intérêt engagé de beaucoup pour le sort de notre planète sur le plan environnemental», a déclaré le président de la Confédération Pascal Couchepin.

Pour sa part, il a consacré une bonne partie de son discours aux enjeux énergétiques pour la Suisse. Pour lui, l'option nucléaire est «une solution nécessaire» face à l'augmentation des besoins en électricité.

Cette journée a aussi été l'occasion d'annoncer la création d'une chaire en développement durable, dont la mission sera d'établir un lien entre les données scientifiques, les prévisions climatiques à grande échelle qui en résultent et l'évolution de la société. Cette nouvelle chaire doit sa création à une banque privée genevoise.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?