Navigation

Roger Federer s’écroule à Shanghaï

Sèchement battu par son rival britannique, Roger Federer (à gauche) a dû se contenter du plateau d'argent. Keystone

Andy Murray (no 4 mondial) a facilement battu Roger Federer (no 3) en finale du tournoi Masters 1000 de Shanghaï. L'Ecossais a dominé le Bâlois sur le score sec de 6-3 6-2, en moins d'une heure et demi. Murray n'a pas perdu la moindre manche en Chine.

Ce contenu a été publié le 17 octobre 2010 - 13:38
swissinfo.ch et les agences

Fessé par Federer en finale de l'Open d'Australie (6-3 6-4 7-6), le Britannique s'est parfaitement «vengé» depuis. Avant ce triomphe chinois, Murray avait déjà empêché (7-5 7-5) son adversaire du jour d'égaler le record de dix-huit Masters 1000 remportés par Rafael Nadal au tournoi de Toronto en août dernier. Il mène désormais 8-5 dans leurs confrontations directes.

Très constant, toujours aussi performant dans son jeu défensif et surtout bien meilleur sur les points importants, le droitier de Dunblane a survolé la rencontre. Federer n'a quant à lui pas réussi à traduire sur le court ses envies avouées de jeu offensif. Toujours en délicatesse avec son coup droit, le Bâlois a déçu.

Impressionnant lors des deux derniers tours contre Robin Söderling et Novak Djokovic, Federer est très mal entré dans le match, perdant son engagement d'entrée. Après avoir galvaudé deux balles de break, le Bâlois a cédé la première manche sur son service, après trois quarts d'heure d'affrontement et deux points hallucinants sortis du coup droit de Murray.

L'homme aux seize titres en Grand Chelem a une nouvelle fois manqué le coche au premier jeu du second set. A 15-40, il n'est pas parvenu à ravir le service adverse. Au final, Federer n'a converti aucune des six balles de break qu'il s'est procuré. Après avoir perdu son service à 3-1, l'ancien no 1 mondial a totalement perdu le fil de la rencontre. Frustré par une décision arbitrale, il s'est agacé et n'a jamais retrouvé son jeu.

Federer tentera de se rassurer dès la semaine prochaine au tournoi de Stockholm. En Suède, le futur no 2 mondial, une place qu'il a chipée samedi à Djokovic, disputera son quatrième tournoi ATP 250 de la saison.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?