Navigation

Quand la danse fait dialoguer le vivant et l'artificiel

Détail de l'affiche du spectacle «Media Vice Versa». "Media Vice Versa"

En collaboration avec l'ADC, le Théâtre du Grütli à Genève présente trois pièces chorégraphiées par des créateurs suisses et étrangers.

Ce contenu a été publié le 23 janvier 2002 - 17:28

Il faut avoir un sacré sens du paradoxe pour s'appeler Foofwa d'Immobilité lorsqu'on est danseur. Sous ce pseudonyme se cache le Suisse Frédéric Gafner, danseur et chorégraphe indépendant, naviguant entre New York et Genève.

New York où il a dansé six ans durant chez Merce Cunningham, et où il conserve des attaches. Et Genève où il concocte ses projets et où il présente, au théâtre du Grütli, «Media Vice Versa», une pièce chorégraphiée, conçue avec le plasticien Nicolas Rieben.

Un mouvement décortiqué, critiqué, revalorisé

Gafner y a mis un peu de sa folie revendiquée dans son faux prénom Foofwa, évitant néanmoins tout recours à l'immobilité puisque son spectacle traque le mouvement.

Le mouvement du corps humain s'entend, décortiqué, critiqué, revalorisé à travers l'image de synthèse et la vidéo. Deux écrans reflètent le corps des danseurs présents sur scène, agrandissant ou ramassant leurs gestes et déplacements, et créant un va et vient entre le vivant et l'artificiel.

«Le but, explique Gafner, était de susciter une ambiguïté qui pousse le spectateur à se demander si l'expression d'un visage ou le mouvement d'une main aperçus sur le petit écran sont réels ou fabriqués».

«Aujourd'hui, poursuit-il, il est difficile de distinguer entre l'organique et le numérique, Nos repères télévisuels sont sans cesse brouillés, manipulés».

C'est cette manipulation-là que le chorégraphe entend critiquer et s'approprier en même temps, avec la dérive humoristique qu'il faut.

A noter que «Media Vice Versa» (23-27 janvier) sera suivi de deux autres chorégraphies: «Saturne» (30 janvier-3 février) de Pascal Gravat et «L'odeur du voisin» (6-17 février) de Guilherme Botelho.

Ghania Adamo

«Trois pièces: Genève-Paris-New-York»; à Genève, Théâtre du Grütli; du 23 janvier au 17 février. Tél: 022/328 98 78

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?