Navigation

Première victoire d'Ammann en Coupe du monde

Simon Ammann, fier de son premier succès en Coupe du monde à Oslo. Keystone

Le champion olympique suisse, Simon Ammann, a remporté le concours de sauts au grand tremplin d'Oslo. Devant Hannawald et Malysz.

Ce contenu a été publié le 17 mars 2002 - 23:09

Sur le grand tremplin norvégien d'Holmenkollen, le Saint-Gallois Simon Ammann a montré qu'il avait désormais complètement digéré ses deux victoires olympiques.

Le sauteur saint-gallois a retrouvé toute sa concentration. Mise au service de son talent, elle lui a permis de monter pour la première fois sur la plus haute marche du podium lors d'une étape de Coupe du monde.

Ce succès est d'autant plus probant que ce concours norvégien est l'un des rendez-vous les plus prestigieux de la saison.

Le St-Gallois devant les plus grands

Le gymnasien du Toggenburg a devancé le récent champion du monde de vol à skis, l'Allemand Sven Hannawald et le Polonais Adam Malysz, tenant du titre 2001 et déjà assuré de la victoire finale en Coupe du monde, cette saison.

Andreas Küttel est le seul autre Suisse à s'être qualifié pour la finale. Il a pris la 26e place.

Le plus long saut

Le brouillard a sérieusement gêné les sauteurs. Envers et contre tout, Simon Ammann a jeté les bases de sa victoire dans la première manche, en effectuant le plus long saut de la journée à 128,5 m.

Son dauphin Malysz était déjà relégué à 3,5 m et Hannawald à 4 m. Si bien que la victoire semblait promise au Suisse, s'il parvenait à assurer une distance moyenne dans la deuxième manche.

Un deuxième saut à 117 m lui a suffi pour devancer de justesse, avec un total de 260,4 points, un Hannawald plus régulier (259,7 points, 124 et 120 m).

Premier Suisse depuis 1992

Simon Ammann est le 100e sauteur à inscrire son nom sur la liste des vainqueurs d'une épreuve de la Coupe du monde. Il est le premier Suisse à remporter une étape depuis le succès de Stefan Zünd, le 13 décembre 1992.

«Simon a été le meilleur. C'est juste, il n'y a pas de jalousie», a concédé Hannawald, déjà battu par Ammann sur le tremplin normal de Salt Lake City.

Le Suisse Steiner en 1974

«Je sélectionne mes victoires», a déclaré Simon Ammann avec un large sourire. «La victoire aura été quelque peu poussive, mais j'y suis parvenu», a ajouté le Suisse, qui a remporté le premier succès pour son pays à Holmenkollen, depuis Walter Steiner en 1974.

Au classement général, Adam Malysz totalise 1475 points, devant Hannawald (1259) et le Finlandais Matti Hautamaeki (1048), 8e à Holmenkollen. Ammann occupe désormais la 7e place, qui devrait être la sienne après l'ultime épreuve de la saison, à Planica, en Slovénie.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?