Navigation

Pourquoi le bouddhisme séduit un Suisse sur quatre

Selon le sondage de l'Institut d'éthique sociale de la Fédération des Eglises protestantes, publié par l’Hebdo, un Suisse sur quatre s’intéresse à la spiritualité bouddhiste, et environ un sur dix à l'hindouisme. Une démarche révélatrice.

Ce contenu a été publié le 20 avril 2000 - 17:47

Selon le sondage de l'Institut d'éthique sociale de la Fédération des Eglises protestantes, publié par l’Hebdo, un Suisse sur quatre s’intéresse à la spiritualité bouddhiste, et environ un sur dix à l'hindouisme. Une démarche révélatrice.

Sans doute les sirènes de l'Orient ont-elles depuis longtemps attiré les curieux, voyageurs de l'imaginaire ou chercheurs de dépaysement. Ne prétend-on pas souvent que l'herbe est plus verte ailleurs? L'ampleur de l'écho des spiritualités orientales ces dernières années indique cependant à la fois un désarroi et une volonté de résistance.

Désarroi, sinon malaise, face à une évolution rapide de la société moderne de plus en plus technologique et face à laquelle ce que l'on appelle les valeurs traditionnelles n'ont plus guère prise. Volonté de résistance en même temps, par une prise de conscience de l'individu qui entend garder une certaine maîtrise de sa propre vie.

Et si elles n'apportent pas forcément des réponses à toutes les questions, les spiritualités orientales offrent souvent des moyens simples et efficaces de se prendre soi-même en main en apprenant à faire face aux défis de la vie quotidienne. Elles dégagent des sentiers à emprunter pour assumer le contrôle de son existence et s'ajuster ainsi aux exigences changeantes des temps avec davantage de souplesse.

A cela s'ajoute une plus grande ouverture au monde et à sa diversité, sans oublier qu'en se frottant à des civilisations étrangères, on enrichit la sienne. Et grâce à ces échanges, on finit aussi parfois par redécouvrir ses propres racines. Autant de raisons qui poussent les uns à chercher, les autres à trouver, et ensemble à essayer de vivre en harmonie avec autrui.

Claude Levenson

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?