Navigation

Pourquoi la Suisse est-elle si chère?

La Suisse est considérée comme le pays le plus cher du monde. Mais l'est-elle vraiment? Et comment comparez-vous les prix? Nous avons posé la question à Hans Markus Herren, responsable des prix à la consommation à l'Office fédéral de la statistique.

Ce contenu a été publié le 26 août 2021 - 11:18
Eva Hirschi

swissinfo.ch: Tout est-il vraiment plus cher en Suisse qu'à l'étranger?

Hans Markus Herren: Certainement pas. Si vous comparez le niveau des prix avec d'autres pays européens, nous sommes le pays le plus cher d'Europe. Mais cela ne signifie pas que tout y est plus cher.

Dans quels domaines y a-t-il les plus grandes différences?

Les domaines typiquement axés sur les services, tels que l'éducation, le loyer, les soins de santé, mais aussi les biens tels que la viande, sont beaucoup plus chers que dans d'autres pays. En matière de logement, nous sommes pratiquement deux fois plus chers que la moyenne européenne. Pour les voitures, l'essence, mais aussi les produits pour fumeurs, la différence est moindre. Pour les logiciels, nous ne sommes que 9% plus chers.

Sommes-nous moins chers dans un secteur particulier?

Les appareils électroniques - téléviseurs, radios, ordinateurs - sont relativement bon marché en Suisse, même légèrement en dessous de la moyenne européenne.

Pourquoi y a-t-il ces différences?

Il existe des droits d'importation sur la viande. Vous ne pouvez importer de la viande de l'étranger que dans une mesure limitée. Il y a là une composante politique évidente. Les services, en revanche, sont plus chers en Suisse parce que les salaires sont également plus élevés.

Contenu externe

À quoi faut-il faire attention lorsqu’on voyage ou migre dans un pays supposé moins cher que la Suisse?

Bien entendu, le niveau des prix peut également être intéressant. Par exemple, il est en fait plus bas dans un pays d'émigration typique, les États-Unis, qu'en Suisse. Pour ceux qui veulent passer leur retraite dans un autre pays, il est intéressant de savoir ce que coûte la vie.

Mais les voyages, et surtout l'émigration, ne doivent pas seulement être liés au niveau des prix respectifs. La première question à se poser est celle de la langue et de la manière de se faire comprendre dans un nouvel environnement. La culture est également importante. En même temps, si vous voulez travailler à l'étranger, vous devez vous préparer au fait que les salaires seront plus bas. La qualité des produits et le choix peuvent également jouer un rôle.

La comparaison la plus connue est l'indice Big Mac, qui compare le prix d'un hamburger McDonald's dans chaque pays…

L'indice Big Mac attire l'attention sur les différences de prix correspondantes. Il est également intéressant, car il montre qu'un hamburger peut être un luxe dans un pays alors qu'il est considéré comme un simple bien de consommation dans un autre. Mais c'est une simplification grossière, car elle ne tient pas compte du pouvoir d'achat. De plus, nous vivons dans une économie moderne, il est essentiel de comparer différents produits afin d'avoir une certaine compréhension de l'économie.

Comment les prix sont-ils comparés au niveau international?

La Suisse fait partie du programme de comparaison d'EUROSTAT et de l'OCDE, auquel participent 38 pays. L'Office fédéral de la statistique collecte les prix des biens de consommation et d'équipement et crée ainsi les données de base suisses.

L'Office statistique de l'UE coordonne les enquêtes sur les prix, effectue les calculs et publie les résultats de ce programme statistique. Il compare le produit intérieur brut par habitant ajusté au pouvoir d'achat ainsi que le niveau des prix des pays participants.

L'ajustement du pouvoir d'achat est important: vous ne pouvez pas seulement comparer le coût d'une paire de jeans, mais vous devez également tenir compte du nombre de paires de jeans que vous pouvez vous offrir dans un pays. La même quantité d'argent ne peut pas acheter la même quantité partout.

Un autre facteur souvent sous-estimé est le taux de change: combien de devises étrangères puis-je obtenir pour mes francs suisses et quand?

Quels produits sont pris en compte dans le cadre de la comparaison internationale des prix?

La comparaison des produits est clairement définie. Par exemple, des critères clairs sont définis pour les jeans. La difficulté, cependant, est de trouver ce pantalon partout. De même, si les jeans sont un produit de consommation typique pour les femmes belges, ils sont très rarement vendus en Grèce. Il faut donc indiquer dans chaque cas si le produit correspond ou non à la consommation typique du pays. Les produits typiques ont un poids plus élevé dans les statistiques que les produits de niche. En Suisse, par exemple, il est difficile de trouver certaines spécialités de poissons et de fruits de mer, car cette consommation ne correspond pas à nos habitudes.

«En Suisse, il est difficile de trouver certaines spécialités de poissons et fruits de mer, car cette consommation ne correspond pas à nos habitudes.» Keystone / Ivan Tortorella

Qu'en est-il des comparaisons avec les pays non européens?

Sur les autres continents, il existe également des programmes de comparaison régionaux, qui sont reliés au niveau mondial par la Banque mondiale. Toutefois, cette opération n'a lieu que tous les six ans, car elle est très complexe et longue. En outre, il ne s'agit pas seulement de trouver les bons produits à comparer, mais aussi de vérifier s'ils ont une fonction similaire. Au Mali, vous aurez du mal à trouver une paire de jeans. C'est un produit fabriqué pour 1% de la population, la classe supérieure, et qui n'est porté par personne d'autre.

La comparaison mondiale pose également d'autres problèmes: tous les pays ne veulent ou ne peuvent pas participer, par exemple les États en crise comme la Syrie ou le Liban.

Comment la Suisse se situe-t-elle dans le monde?

En 2005, la Suisse figurait déjà parmi les pays les plus chers du monde. L'indice du niveau des prix a montré pour 2005 que le niveau des prix en Suisse était environ 74% plus élevé que la moyenne mondiale. Lors de l'enquête suivante, en 2011, la Suisse était même en tête, avec un niveau de prix qui représentait plus du double de la moyenne mondiale. Dans la comparaison de 2017, ce n'est toutefois plus la Suisse qui était le pays le plus cher, mais les Bermudes.

Cela peut changer rapidement et dépend fortement du taux de change. Si le franc se renforce, la Suisse devient plus chère et notre niveau de prix augmente. Mais il est intéressant de noter qu'au fil des ans, la parité de pouvoir d'achat augmente lentement mais sûrement: les prix suisses se rapprochent très lentement de ceux de l'Europe. Cela est probablement dû à la concurrence et aux produits importés, qui sont généralement moins chers en Suisse qu'en Europe.

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Les commentaires ont été désactivés pour cet article. Vous pouvez trouver un aperçu des conversations en cours avec nos journalistes ici. Rejoignez-nous !

Si vous souhaitez entamer une conversation sur un sujet abordé dans cet article ou si vous voulez signaler des erreurs factuelles, envoyez-nous un courriel à french@swissinfo.ch.

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?