Navigation

Un député dans le collimateur de la justice

Le député socialiste Ricardo Lumengo devra bien répondre de fraude électorale devant un tribunal. Le service des juges d'instruction a publié mardi le résultat de son instruction contre le politicien biennois.

Ce contenu a été publié le 09 mars 2010 - 18:39

Ricardo Lumengo s'était opposé à la publication de ce communiqué de presse, estimant qu'il violait sa présomption d'innocence. Mais la Chambre d'accusation de la Cour suprême du canton de Berne a rejeté son recours, le jugeant injustifié.

Le premier parlementaire fédéral noir devra comparaître devant le juge unique du Tribunal d'arrondissement pour soupçons de fraude électorale commise lors de l'élection au parlement bernois en 2006. Selon les conclusions de l'enquête, Ricardo Lumengo aurait bien rempli de sa main 44 bulletins de vote en sa faveur.

L'accusé conteste s'être rendu coupable de fraude électorale mais reconnaît «une erreur». Il affirme avoir voulu aider des gens qui avaient des difficultés à comprendre le mécanisme électoral en leur montrant comment remplir un bulletin de vote. La date de son procès n'a pas encore été fixée.

Ricardo Lumengo envisagerait son retrait de la Chambre basse s'il était condamné par la justice. Il ne prendrait toutefois cette décision qu'après consultation avec son parti.

swissinfo.ch et les agence

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?