Navigation

Sept Suisses autorisés à quitter la Libye

Sept ressortissants suisses qui avaient demandé à pouvoir quitter le pays ces derniers jours en ont obtenu l'autorisation de la part des autorités libyennes. Certains sont déjà partis, les autres le feront ces jours. Les deux Suisses bloqués à l'ambassade de Suisse à Tripoli n'ont par contre toujours pas leur visa de sortie.

Ce contenu a été publié le 31 octobre 2008 - 17:33

Dans un communiqué, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) indique prendre note avec satisfaction de l'octroi aux sept Suisses de leur visa de sortie.

Le DFAE constate toutefois qu'outre les deux Suisses bloqués à l'ambassade, les entreprises suisses installées en Libye ne peuvent pas exercer librement leurs activités. «Le DFAE s'emploie activement à trouver une solution aux problèmes qui continuent à peser sur les relations bilatérales entre la Suisse et la Libye.»

Les discussions bilatérales que la Suisse et la Libye mènent par la voie diplomatique depuis l'été dernier se poursuivent, indique le DFAE. «Ce processus de négociation est complexe, il demande de la patience et pourra aboutir uniquement s'il se déroule dans un climat de compréhension réciproque et sans interventions publiques.»

Tant que la situation n'est pas clarifiée, le DFAE déconseille toujours de se rendre en Libye pour des voyages touristiques ou autres qui ne présentent pas un caractère d'urgence.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?