Navigation

Régionales: vote sanction contre Sarkozy confirmé

En France, la gauche a infligé une sévère défaite à la droite dimanche au second tour des élections régionales. Les Français ont ainsi confirmé leur vote sanction contre la majorité de droite du président Nicolas Sarkozy.

Ce contenu a été publié le 22 mars 2010 - 08:45

La gauche - et ses alliés écologistes - continuera à diriger l'immense majorité des régions françaises. Elle a remporté au niveau national 53,85% des suffrages contre 35,53% au parti présidentiel UMP et ses alliés, selon la totalisation effectuée par l'Agence France presse (AFP) à partir des données du ministère de l'Intérieur.

Le Front national atteint 9,26% au niveau national, avec une poussée à 22% dans le nord et probablement encore plus dans son bastion de Provence où se présentait Jean-Marie Le Pen.

En dépit d'une plus forte participation qu'au premier tour - l'abstention est passée de 53,6% à 48,8% -, la droite n'a pas suffisamment mobilisé son électorat pour conserver la Corse, une des deux seules régions de métropole (hors outre-mer) qu'elle détenait jusqu'alors. Elle a toutefois évité un désastre total, en parvenant à conserver l'Alsace et en emportant La Réunion.

Avant le premier tour, Nicolas Sarkozy avait affirmé que le scrutin régional n'aurait pas de conséquences nationales. Lundi, la presse s'attend néanmoins à un prochain remaniement ministériel. Ces élections se tiennent à mi-parcours du mandat du président, qui est en chute dans les sondages ces derniers mois. La nette victoire de la gauche offre à Martine Aubry son premier costume de présidentiable.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?