Navigation

Les Verts contre le passeport biométrique

Réunis en assemblée des délégués à Sion (Valais), les Verts suisses ont choisi leurs mots d'ordre pour les votions fédérales du 17 mais. Ce sera non à l'introduction de passeports biométriques et oui au retour des médecines complémentaires dans l'assurance de base.

Ce contenu a été publié le 07 février 2009 - 18:09

A l'unanimité moins cinq abstentions, les délégués se sont ralliés au référendum contre les passeports biométriques. Les délégués ont suivi leur député Luc Recordon, qui a critiqué les dangers d'un système à ses yeux facilement piratable.

Pour l'orateur, la biométrie introduit un effet pervers, car un criminel qui a volé l'identité d'un tiers sera plus difficile à confondre et celui dont l'identité a été volée aura beaucoup de difficulté à prouver qui il est.

La réintroduction dans l'assurance maladie de base des médecines complémentaires est par contre largement soutenue par les Verts. Seules cinq voix contraires se sont élevées lors du vote, surtout en guise de critique contre un projet trop restreint.

Les délégués ont également rejeté tout assouplissement à leur opposition aux centrales à gaz. Ils ont aussi cloué au pilori les investissements dans les énergies fossiles à l'étranger et l'importation de ces énergies.

Trois résolutions ont été adoptée, qui demandent l'interdiction d'importer en Suisse du courant électrique produit à l'étranger à partir de charbon ou de gaz, l'interdiction d'investir dans ces centrales étrangères et le refus de grandes centrales à gaz en Suisse.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?