Navigation

Le programme d'armement 2008 passe la rampe

Après les sénateurs du Conseil des Etats, c'est au tour des députés du Conseil national d'accepter le programme d'armement 2008, qu'il avait refusé en septembre dernier.

Ce contenu a été publié le 16 décembre 2008 - 13:39

Mardi, la Chambre du peuple a approuvé à ce programme d'armement de 917 millions de francs par 114 voix contre 57.

L'Union démocratique du centre (UDC, droite nationaliste) qui s'y était opposée en automne, lui a, cette fois, apporté son soutien. Entre-temps, le Département de la défense a informé sur la manière dont il va combler certaines lacunes et plus rien ne s'oppose au soutien de l'UDC, a indiqué le député UDC Toni Bortoluzzi.

Rappelons qu'entre-temps, le ministre de la Défense Samuel Schmid a démissionné et que son remplaçant Ueli Maurer a été élu avec la bénédiction de l'UDC.

Ces derniers ont donc estimé avoir obtenu ces derniers mois de bonnes assurances que des mesures seront prises pour améliorer la conduite de l'armée. La gauche s'est donc retrouvée seule à critiquer l'ampleur du programme.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?