Navigation

La droite revient au pouvoir au Chili

L'entrepreneur Sebastian Piñera a remporté dimanche le second tour de la présidentielle au Chili. Il a devancé de plus de trois points le candidat du centre-gauche Eduardo Frei, d’origine suisse. C’est la première fois que la droite revient au pouvoir depuis la fin de la dictature d’Augusto Pinochet.

Ce contenu a été publié le 18 janvier 2010 - 08:19

Sebastian Piñera devançait son rival de plus 3 points, à 51,87% contre 48,12%, selon des résultats officiels partiels portant sur 60% du décompte. Le sénateur Eduardo Frei, qui possède la nationalité suisse depuis deux mois, a rapidement reconnu sa défaite. Il avait déjà été président du Chili de 1996 à 2000.

Le retour à droite marque un tournant symbolique au Chili. Le pays était dirigé par la Concertacion, une coalition de quatre partis de centre-gauche, depuis la fin de la dictature militaire en 1990. C'est aussi la première fois que la droite accède au pouvoir par les urnes depuis 1958.

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?