Navigation

L'OSCE demande plus de transparence

Les experts de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe recommandent davantage de transparence en matière de financement des partis politiques et des associations en Suisse.

Ce contenu a été publié le 06 avril 2008 minutes

Dévoilé dans le journal dominical SonntagsZeigung, ce rapport contient les observations faites par dix experts de l'OSCE lors des dernières élections fédérales, en octobre dernier.

Selon l'OSCE, les partis n'ont jamais dépensé autant d'argent que lors de ces élections. Or sans transparence du financement, l'influence des lobbies est difficile à mesurer.

La Suisse reste toutefois une bonne élève en matière de démocratie. Mais il existe certains problèmes. Ainsi, des irrégularités restent potentiellement possibles, l'identité des électeurs n'étant pas toujours contrôlée avec le plus grand soin.

Les médias n'ont pas échappé non plus à l'œil des experts. S'ils ont globalement bien fait leur travail, la focalisation sur certains candidats au détriment des programmes politiques a été montrée du doigt.

Articles mentionnés

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?