Navigation

Elections dans le Jura, le peuple privilégie la gauche

Le premier tour de l'élection au Gouvernement jurassien a débouché dimanche sur un ballottage général. Les cinq ministres sortants terminent en tête. La ministre socialiste récolte le plus de suffrages. Au Parlement, la droite garde à une voix près la majorité. Les Verts gagnent deux sièges.

Ce contenu a été publié le 25 octobre 2010 - 12:35
swissinfo.ch et les agences

La participation à l’élection du Gouvernement et du Parlement du canton du Jura a atteint 50,1% contre 51,9% en 2006. La ministre socialiste Elisabeth Baume-Schneider a fait toute la course en tête et recueille 49,2% des suffrages, soit 13'062 voix. Elle manque la majorité absolue de 211 suffrages.

Le ministre chrétien-social indépendant (centre gauche) Laurent Schaffter arrive en deuxième position avec 37,1% des voix. Attaqué par la gauche pour son bilan à la tête de l'économie, le libéral-radical (PLR/ droite) Michel Probst termine à la troisième place avec 35,6% des suffrages.

Les deux ministres démocrates-chrétiens (PDC/centre) terminent en quatrième et cinquième place. Philippe Receveur obtient 34,8% des suffrages et Charles Juillard
ferme la marche de ce quintet (31,8%). Un résultat très décevant pour M. Juillard.

Le ministre des finances, de la justice et de la police, a sans doute été sanctionné pour les affaires qui secouent le canton du Jura, en particulier pour le malaise au sein de la police qu'il dirige.

Finalement, un sixième candidat s’immisce dans la course. La surprise n'est pas venue du démocrate du centre (UDC/ droite conservatrice) Dominique Baettig mais du socialiste Michel Thentz. Le président de la section cantonale du Parti socialiste engrange seulement 291 suffrages de moins que Charles Juillard.

Le Parlement jurassien reste de justesse à droite. Le PDC, le PLR et l'UDC totalisent 31 sièges sur 60. Le grand perdant est le Parti libéral-radical qui enregistre la perte de 3 sièges. Dans le camp des vainqueurs figurent les Verts avec un gain de 2 sièges.

Au Gouvernement, étant donné qu’aucun candidat n’a atteint la barre des 50% qui permet une élection au 1er tour, un 2ème tour aura lieu le 14 novembre.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?