Navigation

Polémique après les propos de Jürg Scherrer

Depuis ses déclaration polémiques sur la Shoa, Jürg Scherrer est sous pression. Keystone Archive

Le Parti de la liberté se réorganise au niveau suisse. Le rôle de Jürg Scherrer dans ses structures dirigeantes sera redéfini d'ici l'automne.

Ce contenu a été publié le 09 mai 2002 - 13:57

Pour avoir qualifé les chambres à gaz «de détail de l'histoire» dans l'émission «Forums» de RSR La Première, Jürg Scherrer est soumis à de fortes pressions.

Dans une interview au quotidien «Le Matin» parue jeudi, le politicien a refusé de dire comment il comptait résoudre le cumul des fonctions de président d'un parti suisse et de chef de département municipal.

«Des solutions peuvent survenir hors des modèles habituels, selon le chef de la police biennoise. Tout est possible, rien est exclu».

La section bernoise du Parti de la liberté a renouvelé mardi sa confiance au directeur de la police biennoise Jürg Scherrer. Le comité cantonal s'oppose au retrait de M. Scherrer de la présidence nationale du parti. «Mon rôle sera défini d'ici à l'automne», a précisé le principal intéressé.

Fidèle à son poste

Jürg Scherrer a par ailleurs répété qu'il ne quitterait pas l'exécutif de la ville de Bienne. «Mes électeurs sont mes seuls chefs et c'est à eux que je dois rendre des comptes.»

Le Conseil municipal de Bienne quant à lui a souhaité la semaine dernière que Jürg Scherrer démissionne de la présidence du Parti de la liberté. Le juge d'instruction Patrick André Robert-Nicoud a ouvert une enquête de police pour examiner si le politicien avait violé la loi contre le racisme.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?