Navigation

Plus de bénéfice avec des produits meilleur marché

Coop a le vent en poupe. swissinfo.ch

Coop, numéro deux suisse du commerce de détail, a vu son bénéfice augmenter de presque 15% l'an dernier. Et ceci alors que nombre de ses produits sont désormais meilleur marché.

Ce contenu a été publié le 13 mars 2007 - 11:34

En plus du bénéfice, le chiffre d'affaires est également à la hausse. Pour 2006, il s'établit à près de 15,6 milliards de francs et Coop augmente légèrement ses parts de marché.

En 2006, Coop a vu son chiffre d'affaires progresser de 4,7%. La rentabilité du groupe est également à la hausse, puisque le numéro deux suisse du commerce de détail a dégagé un bénéfice net en progression de 14,8% par rapport à l'exercice précédent, à 310 millions de francs.

«Les amateurs de vin parleraient ici d'un millésime exceptionnel, tant par la quantité que par la qualité, d'une cuvée que l'on connaît une à deux fois au plus par décennie», s'est félicité mardi le patron de Coop Hansueli Loosli.

Dans la foulée, Coop présente une avancée de 0,4 point en termes de parts de marché, pour contrôler désormais 15,4% du gâteau sectoriel en Suisse, et même 21% si l'on considère uniquement le secteur alimentaire.

Pour mémoire, le leader de la branche Migros a vu son chiffre d'affaires croître de 1,2% l'an dernier à 20,64 milliards de francs. Ses parts de marché, par contre, ont légèrement reculé, passant de 17,9 à 17,8%.

Baisses de prix

Sur l'ensemble de son assortiment Coop enregistre une baisse générale des prix de 1,8%. Le groupe a investi 500 millions dans les baisses de prix, symbolisées par la gamme "Prix Garantie", qui représente sa réponse au succès de la gamme "M-Budget" de Migros.

Grâce à ses efforts, Coop estime avoir «atteint la parité des prix avec son principal concurrent».

Ce «tour de force» est dû à une «forte hausse de la productivité», a expliqué Hansueli Loosli. En cinq ans, la productivité horaire s'est améliorée de 17% pour dépasser d'un bon tiers la moyenne suisse du commerce de détail.

Après deux ans de dégraissage, le groupe a désormais stabilisé ses effectifs. Il employait 45'484 personnes l'an dernier, soit 568 de plus qu'en 2005.

Bon démarrage

Les supermarchés Coop continuent de constituer l'essentiel des affaires du groupe, avec des ventes pour 9,8 milliards, en hausse de 3,3% par rapport à 2005.

Le chiffre d'affaires des Coop City, Brico+Loisir, Interdiscount (électronique de divertissement), TopTip/Lumimart (ameublement) et Import Parfumerie a crû globalement de 1,9% à 2,9 milliards.

Et celui des filiales intégralement consolidées - comme les stations-service et les pharmacies Coop ou les magasins Christ (horlogerie, bijouterie) - a même bondi de 21,5% à 1,6 milliard.

A fin 2006, le groupe comptait par ailleurs 1'546 points de vente, soit 109 de plus qu'un an auparavant.

Coop se dit confiant pour l'année en cours, qui a bien démarré. Fin février, le chiffre d'affaires enregistrait une hausse de 4% par rapport à la même période de l'année précédente.

swissinfo et les agences

Faits

Coop en 2006:
Chiffre d'affaires: 15,6 milliards de francs (+4,7% par rapport à 2005)
Résultat d'exploitation (EBITDA): 1,24 milliard (+19,1%)
Bénéfice net: 310 millions (+14,8%)
Effectifs : 45'484 collaborateurs (+1,8%)

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?