Navigation

Peter Sauber, «Suisse de l'année 2005»

Peter Sauber, samedi à Zurich: un entrepreneur - à la retraite - comblé. Keystone

Peter Sauber, ancien patron de l'écurie de Formule 1, a été sacré samedi soir à Zurich «Suisse de l'année 2005» lors du gala télévisé «SwissAward».

Ce contenu a été publié le 15 janvier 2006 - 11:09

Ce sont les téléspectateurs des trois chaînes nationales qui ont choisi le lauréat.

L'entrepreneur et ancien patron de l'écurie de F1, 62 ans, a été élu parmi dix-huit personnalités. Le Zurichois a été récompensé pour son aura dans le monde de la formule un.

Rappelons qu'en juin dernier il a vendu son écurie à BMW pour prendre sa retraite. Il conserve toutefois une partie du capital de BMW-Sauber. Les usines restent aussi à Hinwil, dans le canton de Zurich.

Peter Sauber (22,8% des votes) devance le motocycliste Thomas Lüthi (16%) et le patineur Stéphane Lambiel (15,7%).

En 2004, c'est Lotti Latrous qui avait remporté la distinction pour son engagement dans les bidonvilles d'Abidjan en faveur des miséreux et des personnes atteintes du sida. Elle succédait au tennisman Roger Federer (2003) et au pédiatre Beat Richner (2002).

Six «figures de l'année»

De son côté, un jury a désigné six «figures de l'année» dans des catégories différentes.

Peter Sauber, encore lui, a été élu dans la catégorie «Economie». Dans la catégorie sport, c'est Thomas Lüthi, 19 ans, qui a raflé la mise. Le jeune Bernois a été récompensé pour son titre de champion du monde des 125 cm3.

Maurice E. Müller, 87 ans, s'est distingué dans la catégorie culture. Ce chirurgien bernois a financé la construction du tout nouveau Musée Paul Klee de Berne.

Dans la catégorie «Showbusiness», l'humoriste Massimo Rocchi a été plébiscité. Ce polyglotte de 48 ans, spécialiste du mime, a notamment tourné avec le cirque Knie en 2003.

Deux Tessinois figurent également au palmarès. Carla Speziali, 44 ans, syndique (maire) radicale de Locarno a été élue dans la catégorie politique. Son activité pour le rayonnement de Locarno a été unanimement reconnu.

Enfin, dans la catégorie «Société», l'oncologue tessinois Franco Cavalli a tiré son épingle du jeu. Il a été primé pour sa lutte contre le cancer. Le conseiller national socialiste est notamment directeur de l'Institut d'oncologie de Suisse italienne.

Par contre, aucun des quatre Romands en lice - l'humoriste Thierry Meury, le patineur Stéphane Lambiel, le dessinateur Zep et la biologiste Marisa Jaconi - n'a remporté de prix.

swissinfo et les agences

Faits

Dans le cadre du «SwissAward», Peter Sauber est élu «Suisse de l'année 2005».
Un jury a également désigné six «figures de l'année» dans des catégories différentes:
Economie: Peter Sauber
Sport: Thomas Lüthi
Culture: Maurice E. Müller
Show-business: Massimo Rocchi
Politique: Carla Speziali
Société»: Franco Cavalli

End of insertion

En bref

- La cérémonie «SwissAward» était retransmise en direct sur les trois chaînes nationales depuis le Hallenstadium à Zurich.

- Ce sont les téléspectateurs des trois chaînes nationales qui ont choisi le Suisse de l'année.

- SwissAward est une manifestation organisée par la télévision alémanique SF, Swisslos, la Loterie Romande, Blick, Bilanz, Schweizer Illustrierte, L'Illustré, Il Caffè et la radio alémanique Schweizer Radio DRS1.

End of insertion
En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?