Navigation

Nouveau gouvernement, même répartition

"Blog - BR-Wahlen 2011" Berset swissinfo.ch

Le Conseil fédéral ne comptera qu’un seul nouveau venu, le socialiste fribourgeois Alain Berset, élu à la succession de Micheline Calmy-Rey. L'Assemblée fédérale a infligé un échec cinglant à l’UDC, qui convoitait un 2e siège.
«Rétrospective» de la matinée sur le blog de swissinfo.ch.

Ce contenu a été publié le 14 décembre 2011 - 07:40

Conseil fédéral

Depuis 1848, l'Exécutif de la Confédération suisse est composé de sept membres.

Il est (ré)élu tous les quatre ans en décembre, juste après le renouvellement du Parlement.

Chaque citoyen suisse ayant le droit de vote est éligible, sans obligation de se porter candidat officiellement.

Les conseillers fédéraux sont élus tour à tour. Ceux qui se représentent sont soumis au scrutin selon l'ordre d'ancienneté.

Les 246 membres de l'Assemblée fédérale votent à bulletins secrets sur plusieurs tours.

N'importe quelle personne éligible peut recevoir des votes lors des deux premiers tours.

A partir du 3e tour, si aucun candidat n'a reçu la majorité absolue, la personne ayant reçu le plus petit nombre de voix est éliminée pour le tour suivant.

Le procédé est répété jusqu'à ce qu'une personne récolte la majorité absolue des voix (123 si tout le monde vote).

End of insertion

Répartition des sièges

1959-2003: l'ère de la «formule magique»: 2 sièges au Parti socialiste (PS), 2 au Parti libéral-radical (PLR), 2 au Parti démocrate-chrétien (PDC) et 1 à l’Union démocratique du centre (UDC).
 
2004-2007: L’UDC Christoph Blocher prend un siège au PDC: 2 sièges PS, 2 PLR, 2 UDC et 1 PBD.
 
2008: Eveline Widmer-Schlumpf et Samuel Schmid lâchent l’UDC et rejoignent le nouveau Parti bourgeois démocratique (PBD): 2 sièges PS, 2 PLR, 2 PBD et 1 PDC.
 
2010: le 22 septembre, Simonetta Sommaruga (PS) et Johann Schneider-Ammann (PLR) sont élus pour remplacer les démissionnaires Moritz Leuenberger (PS) et Hans-Rudolf Merz (PLR).
 
2011: le 14 décembre, le Parlement est appelé à remplacer la socialiste sortante Micheline Calmy-Rey et à réélire les six autres ministres pour la nouvelle législature: Doris Leuthard (PDC), Ueli Maurer (UDC), Eveline Widmer-Schlumpf (PBD), Simonetta Sommaruga (PS), Didier Burkhalter et Johann Schneider-Ammann (PLR).

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?