Navigation

NLFA: début des travaux du plus long tunnel ferroviaire du monde

Première explosion pour le chantier du siècle. Keystone

Une première explosion a retenti lundi au tunnel de base du Gothard à Bodio. Elle marque le début officiel du chantier d'AlpTransit à l'entrée sud de la nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes (NLFA).

Ce contenu a été publié le 10 juillet 2000 - 19:04

Cette première explosion n'était pas uniquement symbolique. Elle a provoqué des flammes hautes de plusieurs mètres devant les galeries de contournement. Désormais, les travaux sont entrepris à partir des deux extrémités. Le premier coup de pioche à Amsteg (UR) avait été donné début novembre 1999.

Longue de 1,2 kilomètre, la galerie dont le percement a débuté lundi contourne des couches de roche friable. Cela permet d'atteindre plus rapidement l'endroit où devront débuter les deux tubes du tunnel du Gothard proprement dit.

Président du conseil d'administration d'AlpTransit SA, Georges Blum a rappelé dans son allocution la signification nationale et internationale du plus grand tunnel ferroviaire du monde. En tant que maître des travaux, il s'est engagé à ce que l'ouvrage soit terminé dans les temps, à l'horizon 2011.

Les conseillers d'Etats uranais et tessinois Isidor Baumann et Marco Borradori n'ont pas caché leur satisfaction de voir enfin, après des années de planification, commencer les travaux du chantier du siècle. M. Borradori en a profité pour renouveler le désir du Tessin de voir le tunnel de base du Monte Ceneri terminé comme prévu en 2006.

La construction des 57 kilomètres du tunnel, d'Erstfeld (UR) à Bodio (TI), devrait durer dix ans. La NLFA du Gothard sera alors le plus long tunnel ferroviaire du monde. Sa mise en service est prévue pour 2011 ou 2012. Le coût est évalué entre 6 et 7 milliards de francs.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?