Navigation

Nestlé élue entreprise de l'année au Brésil

Nestlé a également été distinguée pour sa politique des ressources humaines et sa transparence. Keystone Archive

Le géant suisse de l'agroalimentaire a été promue numéro un par une revue économique en vertu de critères qualitatifs et quantitatifs.

Ce contenu a été publié le 04 juillet 2002 - 14:03

Depuis 30 ans, la revue Exame dresse le classement des 500 plus grandes entreprises du pays. Cette fois, c'est Nestlé qui récolte la palme.

L'entreprise suisse au Brésil, c'est d'abord des chiffres impressionnants. 25 usines, 12 000 employés. Une production de plus d'un million de tonnes de marchandises l'an dernier, pour la première fois de son histoire.

Son chiffre d'affaires de 2,5 milliards de dollars est en progression de 5 % par rapport à l'an 2000. Ses bénéfices se montent à 79,5 millions de dollars, soit un taux de rentabilité de 21 % contre une moyenne de 3,2 % pour l'ensemble des 500 plus grandes entreprises du Brésil.

Une référence positive

Selon le magazine Exame, l'entreprise helvétique sert de «référence positive» dans une période de transition marquée par les incertitudes dans la sphère économique.

Au terme de 80 ans de présence au Brésil, la filiale a mené à bien une vaste restructuration de ses services de ventes et de marketing. Tout en continuant d'investir et de gagner des parts de marché dans la plupart des 12 catégories de produits où elle est présente.

L'objectif d'Ivan Zurita, nommé il y a un peu plus d'an à la tête des opérations dans la plus grande filiale d'Amérique latine, est d'être en tête aussi bien sur le marché du chocolat que sur celui du yaourt ou des biscuits.

Et cela, malgré la rude concurrence de Danone et autres multinationales de l'agroalimentaire. La filiale prévoit également de quadrupler ses exportations en quatre ans, notamment grâce aux ventes de café soluble.

Nestlé a également été distinguée pour la qualité de sa politique de ressources humaines et sa transparence administrative - des valeurs en hausse dans une période dominée par les affaires de manipulations comptables dans le monde des affaires.

ABB aussi

Elu meilleur de l'année, le groupe suisse n'est cependant que la 21e plus grande entreprise du Brésil en terme de chiffre d'affaires, et la 11e dans le secteur de l'industrie.

Ses recettes sont estimées à 2,7 milliards de reals au premier semestre (soit environ 1 milliard de dollars), soit une progression de 17,4 % en monnaie locale par rapport à la même période de 2001.

Nestlé n'est pas la seule entreprise suisse à figurer au palmarès de la revue Exame: le groupe helvéto-suédois ABB a, pour sa part, enregistré le plus important chiffre d'affaires dans le secteur mécanique.

swissinfo/Thierry Ogier à Sao Paolo

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?