Navigation

Les archives photos de Ringier, un trésor!

Le numéro un des médias suisses a confié sa photothèque argentique au canton d’Argovie: 7 millions de photos des années 1930 aux années 1990. Le photoreporter Siegfried Kuhn livre le secret de quelques-unes de ses prouesses.

Ce contenu a été publié le 26 février 2014 - 07:51

Le groupe Ringier s’est constitué en 1959 en rachetant l’agence photos Arnold Theodor Pfister (ATP) et, surtout, en lançant «Blick», le premier journal de boulevard du pays et grand consommateur d’images. Dès les années 1990, le numérique a détrôné la photo analogique (ou argentique).

En 2009, Ringier a fait don aux Archives du canton d’Argovie du plus important fonds d’archives de presse du pays: 7 millions de tirages, négatifs, etc. Selon Nora Mathys, responsable du projet, l’inventaire nécessitera «plusieurs générations». En automne 2013, le Parlement cantonal a accordé une rallonge budgétaire de 1,8 million de francs pour les trois prochaines années. Le temps de faire connaître ce trésor au public et, évidemment, de trouver des partenaires financiers pour pérenniser les archives.

swissinfo.ch s’est rendu aux «Archives Ringier» à Aarau, mais surtout chez Siegfried Kuhn. Né en 1931 dans le canton de Berne, ce photoreporter a travaillé dès 1959 et pendant plus de trente ans pour le service images du groupe de presse. Il nous livre ici quatre exemples d’une carrière bien remplie.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?