Navigation

Mosquées journée portes ouvertes

A trois semaines de la votation sur l'interdiction des minarets, la population a profité samedi de la journée portes ouvertes des mosquées en Suisse pour s'informer sur l'islam. Plusieurs centaines de visiteurs ont été dénombrés dans les plus de 100 lieux de prière qui les accueillaient.

Ce contenu a été publié le 07 novembre 2009 - 19:08

La journée portes ouvertes avait lieu dans douze cantons, dont Genève, Vaud et Fribourg. Dans ce dernier, cinq lieux ont été ouverts au public: trois à Fribourg, un à Morat et un à Bulle. Dans une ambiance très conviviale, quelque 160 personnes les ont visités, soit près du double de l'an dernier, a indiqué Mohammed Ali Batbout, représentant des associations musulmanes.

La perspective de la votation du 29 novembre a évidemment joué un rôle dans le succès de la manifestation, selon Ali Batbout. Les organisateurs avaient d'ailleurs préparé des images d'églises et de clochers dans les pays musulmans pour montrer que l'ouverture existe aussi dans ces Etats.

A Genève, plus de 500 personnes ont visité la mosquée, l'une des quatre de Suisse qui dispose d'un minaret. «Nous sommes surpris en bien d'une telle affluence», a indiqué Idriss Fontaine, secrétaire de la Fondation culturelle islamique.

Dans le canton de Zurich, où cette manifestation avait lieu pour la quatrième fois, 19 mosquées ont participé, dont 8 à Zurich et 3 à Winterthour. L'année passée, quelque 250 personnes s'étaient déplacées, a rappelé Taner Hatipoglu, président de l'association des organisations islamiques de Zurich.

Pour cette édition 2009, M. Hatipoglu s'attendait également à une affluence supérieure en raison de la votation sur les minarets. Il ne pouvait toutefois pas samedi déjà chiffrer le nombre de visiteurs.

Les musulmans, qui représentent 5% de la population, disposent de quelque 200 lieux de prière en Suisse, la plupart très discrets. Outre celle de Genève, trois mosquées possèdent un minaret: à Zurich, à Winterthour (Zurich) et à Wangen bei Olten (Soleure). Un cinquième minaret pourrait être prochainement construit à Langenthal (Berne).

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?