Navigation

Martina Hingis battue contre toute attente

Coup dur pour Martina Hingis. Keystone

A Indian Wells, la Suissesse s'est inclinée en finale face à Daniela Hantuchova (6-3 6-4). Une défaite inattendue.

Ce contenu a été publié le 17 mars 2002

Daniela Hantuchova, matricule 26 au classement WTA, disputait à cette occasion la première finale de sa carrière. Après avoir déjà écarté de sa route la Belge Justine Henin (no 3), elle s'est montrée sans pitié pour Martina Hingis (no 2).

Cette Slovaque de 18 ans a dominé Martina Hingis dans tous les compartiments du jeu. En réussissant notamment 33 points gagnants, Daniela Hantuchova, une joueuse de 1m81 qui possède une aisance étonnante dans ses déplacements, a confirmé tout le talent qu'on lui prête.

Un véritable rêve...

«Je vis un rêve. C'était ma première finale, contre l'une des meilleures joueuses du circuit. Battre Martina Hingis, c'est incroyable. Je vais mettre quelques jours pour réaliser pleinement la portée de l'exploit», confiait-elle au terme de cette finale.

«Elle a joué de manière particulièrement décontractée. Elle n'avait rien à perdre», estimait pour sa part Martina Hingis, pas encore totalement remise du choc encaissé.

La Suissesse a tout de même gagné dans l'aventure un rang au classement mondial. La semaine prochaine à Key Biscayne, où elle retrouvera les soeurs Williams et Jennifer Capriati, Martina Hingis figurera en 3e position de la hiérarchie mondiale.

Tout avait pourtant bien commencé pour Martina Hingis, déjà gagnante il y a quatre ans à Indian Wells. La Suissesse a pris d'emblée l'engagement de la Slovaque.

Agressive

Mais Daniela Hantuchova a réagi immédiatement. Très agressive, elle a fait un break au huitième jeu et servi pour le gain de la première manche dans la foulée.

Daniela Hantuchova a maintenu la pression en prenant le service de la Suissesse dès le début du deuxième set. Elle a dû répliquer à un break de Martina Hingis - à 4-2.

En fait, le doute n'a assailli la Slovaque qu'au moment de servir pour le match. Mais elle n'a offert qu'un sursis à son aînée. Qui a finalement rendu les armes après 75 minutes de jeu, impuissante face à un coup droit croisé.

swissinfo avec les agences

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Les commentaires doivent respecter nos conditions.
Trier par

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?

Votre abonnement n'a pas pu être enregistré. Veuillez réessayer.
Presque fini... Nous devons confirmer votre adresse e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail que nous venons de vous envoyer pour achever le processus d'inscription.

Les meilleures histoires

Restez au courant des meilleures histoires de swissinfo.ch sur différents sujets, directement dans votre boîte mail.

Hebdomadaire

Notre politique de confidentialité SSR fournit des informations supplémentaires sur le traitement des données.