Navigation

Les Suissesses en bonne position à Saalbach

Corinne Rey-Bellet en pleine action, vendredi dans la descente de Saalbach. Keystone

Elles ont à nouveau réussi un bon résultat d'ensemble. La meilleure, Corinne Rey-Bellet, a raté le podium pour 2 centièmes.

Ce contenu a été publié le 11 janvier 2002 - 21:46

Corinne Rey-Bellet a longtemps cru décrocher son troisième podium de l'hiver en descente. La Valaisanne, encore au contact avec le trio de tête après 50 secondes de course, a concédé de précieux centièmes dans la partie finale.

Finalement, c'est Hilde Gerg qui a remporté son deuxième succès de l'hiver. L'Allemande a devancé la surprenante Suédoise Pernilla Wiberg de 12 centièmes. Leader de la Coupe du monde de la discipline, Isolde Kostner, elle, a pris la 3e place, à 15 centièmes de la gagnante.

Un duo de choc

Mais il n'y a pas que Corinne Rey-Bellet qui s'est distinguée parmi les Suissesses. Sylviane Berthod, victorieuse de la descente de St-Moritz, a décroché un bon 6e rang, à 23 centièmes de Hilde Gerg.

La Valaisanne confirme ainsi la régularité affichée depuis le début de l'hiver. Elle qui n'a jamais terminé au-delà de la 8e place dans la discipline. Elle conserve d'ailleurs son 2e rang au classement de la Coupe du monde de descente, avec une marge de 42 points sur Hilde Gerg et Corinne Rey-Bellet.

La troisième Romande en lice, Catherine Borghi, a, pour sa part, terminé à la 17e place. La Vaudoise n'arrive pas à retrouver les sensations qui lui avaient permis de ravir la 4e place de la première descente de l'hiver. Dernière Suissesse en lice, Ella Alpiger, elle, a dû se contenter du 42e rang.

L'Italienne Kostner solide leader

Victorieuse du super-G de Val d'Isère en décembre, Hilde Gerg avait déjà démontré lors des entraînements qu'elle était à l'aise sur la piste Zwölferkogel, en se classant respectivement 1re et 2e, mercredi et jeudi. La Championne olympique de slalom de 1998 (Nagano) s'adjuge ainsi sa treizième victoire en Coupe du monde, la troisième en descente.

Pernilla Wiberg, elle, a créé une petite sensation en venant souffler la 2e place à Isolde Kostner. La Suédoise, qui n'était encore jamais montée sur un podium cette saison, n'avait plus pris place parmi les trois premières dans la discipline depuis sa victoire acquise à St-Moritz, en décembre 1999.

Cela dit, Isolde Kostner est très bien partie pour conserver son globe de cristal en descente. L'Italienne, victorieuse des deux épreuves disputées à Lake Louise en novembre, est en effet montée sur le podium dans les quatre descentes disputées cette saison. Elle compte désormais 88 points d'avance sur sa dauphine, la Suissesse Sylviane Berthod.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?