Navigation

Les Suisses sereins

Une vie paisible. Les Suisses refusent de céder à la panique. Keystone Archive

Après un automne difficile, le moral des Suisses est bon, selon un sondage. Principales préoccupations: le terrorisme pour les Alémaniques. Le chômage pour les Romands.

Ce contenu a été publié le 29 décembre 2001 - 11:49

A la suite des attentats du 11 septembre, de la débâcle de Swissair et de l'incendie du Gothard, la majorité de la population suisse n'est ni plus ni moins inquiète qu'auparavant (46,5%), selon un sondage du magazine «Construire» réalisé auprès de 1000 personnes.

C'est très suisse...

«Les Suisses ne sont pas insensibles (...) c'est finalement très suisse, ils font preuve de bon sens et de maturité en refusant de céder à la panique», observe le sociologue genevois Uli Windisch interrogé par l'hebdomadaire.

Un quart des citoyens n'a aucun sujet précis de préoccupation. Reste que le terrorisme apparaît comme la principale cause d'angoisse chez les Alémaniques (30%). Les Romands ne sont que 15% à y voir un motif de crainte prioritaire, alors que 20% d'entre eux se disent inquiétés par le chômage.

Contre un soutien à Crossair

Interrogés sur les événements de cette année, les Suisses désapprouvent en grande majorité le soutien de l'Etat à la nouvelle compagnie Crossair. Le refus est plus net en Suisse romande (56% contre 50% en Suisse alémanique). Au fil des mois, la réticence à cette aide financière va croissante puisqu'en octobre, 43% étaient contre.

Un Suisse sur deux à l'Expo

Autre résultat, tourné vers le futur cette fois-ci: un Suisse sur deux s'annonce partant pour Expo.02 et les Alémaniques se montrent plus enthousiastes que les Romands. Et le message de la directrice générale d'Expo.02, Nelly Wenger, est passé... 30% des personnes interrogées estiment que l'exposition nationale redonnera confiance aux Suisses.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?