Navigation

Les Suisses durs à la tâche

Les Suisses travaillent plus que la moyenne des travailleurs de l'Union européenne. Keystone

Les chiffres confirment la réputation de travailleurs des Suisses, qui ont œuvré plus de sept milliards d'heures en 2005. Un record.

Ce contenu a été publié le 29 mars 2007 - 14:16

Ces derniers ont passé en moyenne 42 heures 20 au travail, indique l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Quelque 7,004 milliards d'heures travaillées ont été recensées en 2005 en Suisse, ce qui représente une progression de 0,4% par rapport à l'année précédente.

Selon l'OFS, le volume des absences a augmenté de 1,9%. Celui des heures supplémentaires, en recul de 0,1%, est resté stable: il correspond à 90'000 emplois à plein temps.

La durée hebdomadaire de travail prescrite chez les salariés à plein temps ne varie presque plus depuis l'an 2000, note encore l'OFS.

Elle a diminué de 8 minutes entre 2000 et 2005, pour s'établir à 42 heures et 20 minutes. La durée effective du travail représentait quant à elle 41 heures et 57 minutes en 2005.

La durée effective était de 41 heures et 56 minutes en l'an 2000. Entre 2000 et 2005, les travailleurs ont réduit leur durée d'absences de 11 minutes par semaine en moyenne et raccourci le temps livré aux heures supplémentaires de 2 minutes hebdomadaires.

Facteurs déterminants

Par rapport à 2004, la différence de progression enregistrée entre le nombre d'heures travaillées (+0,4%) et le nombre d'emplois (+1,2%) tient à deux facteurs: l'augmentation des absences, d'une part, et le fait que 2004 était une année bissextile, d'autre part.

Entre 2004 et 2005, le volume annuel moyen de travail des étrangers a augmenté de 2,4%, alors que celui des travailleurs suisses a reculé de 0,3%. Les ressortissants étrangers ont accompli 1,868 milliard d'heures de travail en 2005, soit un peu plus du quart (26,7%) du nombre total d'heures travaillées.

Agriculture

Entre 2000 et 2005, les salariés du secteur primaire ont enregistré la baisse la plus importante – de 2 heures et 6 minutes en moyenne - de la durée du travail hebdomadaire. Les personnes occupées dans l'agriculture et la sylviculture restent cependant en tête de la durée du travail hebdomadaire (45 heures et 31 minutes).

Suivent les personnes occupées dans les branches «immobilier, informatique, R&D» (43 heures et 13 minutes effectives) et dans le secteur «activités financières, assurances» (42 heures et 55 minutes). Ce dernier secteur comporte le nombre le plus élevé d'heures supplémentaires annuelles (97 heures par emploi).

Travailleurs sociaux

Selon l'OFS, les heures supplémentaires annuelles des salariés à plein temps s'élevaient en moyenne en 2005 à 51 heures par emploi. Avec une moyenne de 29 heures par emploi, ce sont les employés du secteur «santé et activités sociales» qui effectuent le moins d'heures supplémentaires.

En 2005, les raisons de santé ont été à l'origine de 77% des 256 millions d'heures d'absences recensées. Les autres causes d'absences relevaient principalement des services militaire et civil et protection civile (11%), ainsi que des congés maternité (5%).

La durée moyenne des absences des salariés à plein temps représentait 69 heures par emploi en 2005, soit une progression d'une heure par rapport à 2004. Avec 97 heures annuelles par emploi en moyenne, le secteur de la construction affiche le plus fort taux d'absences.

swissinfo et les agences

Faits

7,004 milliards d'heures travaillées (+0,4%).
Absences en hausse de 1,9%.
Heures supplémentaires en baisse de 0,1%.
42 heures 20 de travail par semaine.

End of insertion

Dans l'Union européenne

Les Grecs et les Autrichiens sont les plus gros travailleurs avec 44,1 heures de travail effectives par semaine (2006). Suivent les Britanniques, avec 43,1 heures. Les moins travailleurs sont les Lituaniens, avec 38,5 heures.

Si la durée conventionnelle moyenne de temps de travail est de 37 heures en Allemagne, 38 heures en Italie et 35 heures en France, le nombre d'heures moyen effectivement travaillées y est respectivement de 41,7, de 41,3 et de 41 heures mensuelles.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?