Navigation

Les Suisses champions d'Europe

La relève du football suisse célèbre sa victoire à Copenhague. Keystone

La Suisse des moins de 17 ans bat la France en finale et décroche le titre européen pour la première fois de son histoire.

Ce contenu a été publié le 10 mai 2002 - 19:41

Si les jeunes pousses de l'entraîneur Markus Frei tiennent leurs promesses, ces prochaines années, l'équipe nationale suisse n'a pas de soucis à se faire.

Après les moins de 21 ans de Bernard Challandes - qui disputeront, faut-il le rappeler, la phase finale de l'Euro en Suisse dans quelques jours - la Suisse a encore démontré qu'elle était capable de former des joueurs de talent.

Un gardien méritoire

Swen König et Marco Schneuwly appartiennent sans contestation à cette catégorie. Le gardien d'Aarau a été le véritable «match winner» de sa formation, en retenant deux envois de Plessis et Houri lors de la séance des tirs au but.

Le gardien argovien avait auparavant évité le pire à ses coéquipiers sur un tir de Lejeune lors des prolongations (92e). Ce qui aurait pu mettre un terme aux rêves des garçons de Frei, au cours des 2x10 minutes supplémentaires, où la règle du but en or est appliquée.

Un attaquant brillant

L'autre artisan du succès suisse est sans conteste Marco Schneuwly. Le Fribourgeois s'est révélé un véritable poison pour la défense française durant la première mi-temps. Les juniors suisses se sont d'ailleurs souvent appuyés sur la puissance physique de leur attaquant, avant qu'une blessure ne le contraigne à sortir du jeu.

Schneuwly dehors, les Suisses de moins de 17 ans se sont montrés moins tranchants. Seule une tête de Senderos, au début de la prolongation, a réellement inquiété le gardien français.

Mais face au double rideau suisse placé devant König, les Tricolores n'ont jamais réussi à trouver la faille, malgré un jeu peut-être plus «léché» que leur adversaire.

Face aux tireurs au but helvétiques (Burki, Preisig, Barnetta et Ziegler), le gardien de Toulouse a dû courber l'échine. A l'image de son équipe de France qui a été battue pour la deuxième année consécutive en finale de ce Championnat d'Europe des moins de 17ans.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?