Navigation

Les Suisses attachés aux valeurs familiales

Les valeurs traditionnelles comme l'amour, la responsabilité et la compréhension ont toujours la cote dans les familles en Suisse. Pour les sondés, famille rime avec protection et sécurité.

Ce contenu a été publié le 17 avril 2008 - 13:29

Les enfants sont une source de joie mais aussi de conflits, selon le premier «monitoring des familles». Réalisée pour le magazine alémanique «Beobachter» auprès de 1016 personnes dans toutes les régions linguistiques, l'étude a été présentée jeudi à Zurich.

Elle montre notamment que pour la majorité des sondés, les enfants ne sont pas le plus important pour eux dans la vie. La santé est prioritaire, suivie de l'aisance financière, d'une vie de couple heureuse, ou encore de l'indépendance personnelle.

Si seulement 61% des adultes ont des enfants en Suisse, près de la moitié des parents avouent atteindre parfois, ou même souvent, leurs limites en matière d'éducation. Dans ce domaine, les Suisses privilégient désormais des qualités comme l'indépendance et l'estime de soi, au détriment de l'obéissance ou de la modestie.

Enfin faire garder les enfants semble être un vrai besoin. Toutefois, les parents ont un oeil sur leur porte-monnaie. Ainsi seuls 34% des sondés placent leurs rejetons de moins de 12 ans dans des structures d'accueil payantes, publiques ou privées. En revanche, 72% font appel aux services gratuits des grands-parents, proches ou voisins.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?