Navigation

Les Nations unies et le gouvernement suisse offrent une radio au Kosovo

Pour la première fois de son histoire, l'ONU a mandaté une organisation indépendante, suisse de surcroît. Riche de ses expériences au Rwanda et au Liberia en guerre, la Fondation Hirondelle a été chargée de cette mission.

Ce contenu a été publié le 20 août 1999 - 17:38

Pour la première fois de son histoire, l'ONU a mandaté une organisation indépendante, suisse de surcroît. Riche de ses expériences au Rwanda et au Liberia en guerre, la Fondation Hirondelle a été chargée de cette mission. Cette contribution de la Suisse à la reconstruction du Kosovo lui coûtera plus d'un million de dollars la première année.

Ce studio de production radiophonique fait l'objet d'un contrat de coopération entre la Suisse et l'ONU. Il concrétise ainsi une volonté exprimée en juillet par le ministre suisse des Affaires étrangères, Joseph Deiss et le chef de l'administration civile au Kosovo, Bernard Kouchner.

Entièrement financé par la Suisse, le studio est en cours d'installation à Pristina et ce par une équipe de journalistes et de techniciens suisses, une équipe appartenant à la fondation Hirondelle.

Le but de cette radio est d'offrir des informations, des reportages et des enquêtes aux radios du Kosovo. Les programmes se feront en albanais, en serbe et dans une moindre mesure en français et en anglais. Ces émissions permettront à l'ONU ainsi qu'aux ONG actives au Kosovo d'informer sur leurs activités. Mais la radio veut également favoriser le développement de médias indépendants et pluralistes.

En Suisse, des critiques ont déjà fusé. Elles estiment que cette radio sera la voix de l'ONU et donc ne sera pas indépendante. Quoi qu'il en soit, la rédaction de cette radio sera composée d'une vingtaine de journalistes locaux et de six confrères venus de Suisse ou d'ailleurs. La radio émettra durant six mois. Après bilan, l'opération pourrait toutefois être prolongée.

Frédéric Burnand.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

En conformité avec les normes du JTI

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?